22/Déc/2004 SUISSE

Équipe continentale de la mission pour l?Europe

Les 14 et 15 décembre, lÉquipe continentale de la Mission pour lEurope s?est réunie à Genève en Suisse pour sa deuxième réunion. Elle est formée à présent d?un représentant des Provinces de Compostela, Ibérica, lHermitage et Mediterránea, ainsi que des Frères Emili Turú et Juan Miguel Anaya de lAdministration générale.
La plus grande partie de la journée du 14 a été consacrée à mieux connaître la réalité complexe et internationale des provinces nées de la restructuration. Le partage a été très riche et éclairant. Cha-cune des provinces représentées a exposé ses grands objectifs pour le triennat, ses priorités dans le domaine de la Mission et la structure adoptée dans sa Province dans ce domaine. Puisque nous étions les responsables de la coordination de la mission dans nos provinces respectives, nous avons évalué notre action en soulignant les principales réussites et les difficultés éprouvées jusquà pré-sent.
Comme il avait été décidé lors de la réunion précédente, nous avons aussi beaucoup échangé sur la manière d?appuyer les oeuvres sociales des Provinces, à la suite des conclusions du Colloque de lHermitage de décembre 2003. Ce qui semble le plus opportun serait de former un réseau de soli-darité pour l?Europe mariste. Dans ce but, nous avons prévu une manière de procéder pour la pro-chaine année qui réunira des représentants des oeuvres et des activités en novembre 2005.
Nous avons terminé la journée du 14 décembre par une série dinformations : Plan stratégique du BIS présenté par le Frère Dominick Pujia, Rencontre des Institutions maristes d?Enseignement su-périeur, fonctionnement des autres équipes continentales, Assemblée internationale de la Mission mariste, etc.
Le matin du 15 (moment de prendre la photo !) a été consacré à la rencontre avec le personnel de la direction de Franciscans International, avec lequel lInstitut a signé une entente de collaboration à partir de janvier prochain, pour notre travail de défense des droits des enfants et des jeunes devant les Nations Unies. Nous y avons reçu des informations sur leur histoire, leur manière de travailler et leur philosophie. LÉquipe continentale a donné son appui entier à cette initiative de collaboration. Vu leur situation géographique, les provinces dEurope devraient être grandement enrichies par cette nouvelle possibilité d?avoir facilement accès à de l?aide dans cet aspect de la mission mariste.

RETOUR

À contre-courant...

SUIVANT

Message de Noël 2004...