29/Déc/2009 BRéSIL

Évaluation ayant obtenu la qualification maximale

La PUCPR fut créée le 14 mars 1959, sous le nom de « Université Catholique de Paraná ». Elle naquit de l?union de diverses Facultés catholiques de l?enseignement supérieur de Curtiba, État de Paraná, BR. Rattachée initialement à la Curie Métropolitaine, elle fut confiée à l?administration des Frères Maristes en 1973. Elle connut alors un important processus de restructuration et de développement, avec la construction du Campus central. Le 6 août 1985, la Sacrée Congrégation pour l?Éducation Catholique du Vatican lui accorda le titre de « Pontificale ». A partir de 1991, elle ouvrit quatre autre campus, toujours dans d?autres villes, favorisant ainsi l?implantation de possibilités éducatives dans l?intérieur du pays.

Assez fréquemment le gouvernement organise des évaluations de l?Enseignement Supérieur dans le pays. En 2009 l?Institut National des Études et des Recherches Éducatives « Anísio Teixeira » (INEP), institution rattachée au Ministère de l?Éducation et de la Culture (MEC), mit sur pied pour la première fois une Évaluation Institutionnelle de l?Enseignement Supérieur. La PUCPR obtint la qualification maximale (Note : 5). 20 institutions publiques et 43 institutions privées furent évaluées ; quatre seulement obtinrent les qualifications maxima.

Il s?agit d?une vaste évaluation, réalisée sur place, par une commission de spécialistes du MEC, englobant dix dimensions institutionnelles. Parmi celles-ci : la mission et le plan de développement institutionnel ; la politique pour l?enseignement, la recherche, les cours de perfectionnement ; la responsabilité sociale de l?institution ; la communication avec la société ; les politiques envers le personnel ; les carrières (diplômes) du corps enseignant et du corps administratif, leur perfectionnement, leur développement professionnel et leurs conditions de travail ; l?organisation et la gestion de l?institution ; l?infrastructure physique ; l?évaluation institutionnelle ; les politiques d?attention vis-à-vis des étudiants ; l?autonomie financière?

RETOUR

Province « Mediterránea »...

SUIVANT

Echos du Chapitre général...