01/Sep/2013 PHILIPPINES

Frères aujourd?hui

La Commission Internationale Frères Aujourd’hui s’est réunie à Rome, du 4 au 11 juillet dernier. A cette occasion nous avons parlé avec quelques-uns de ses membres. Nous présentons aujourd’hui la conversation que nous avons eue avec le F. Peter Rodney, de la Province d’Australie, originaire de la ville de Brisbane. Sa mission actuelle est la direction du scolasticat pour l’Asie –Région du Pacifique (MAPAC), situé à Manille, Philippines. 

Que signifie pour vous être Frère aujourd’hui?

Il y a plusieurs éléments à considérer, c’est pourquoi je ne puis qu’en identifier quelques-uns parmi les plus importants. Pour moi, cela veut dire  être frère à la manière de Marie. J’y suis encouragé par tout ce que le frère Emili a envisagé pour nous dans sa première circulaire : être le visage marial de l’Église. En fait, je pense qu’il s’agit du témoignage prophétique que nous vivons : les caractéristiques de la force et de la bonté de Champagnat vécues dans l’engagement et dans la joie. Il s’agit d’avoir une spiritualité de discernement : l’expérience de Dieu à l’œuvre dans notre vie de chaque jour (être des mystiques). Enfin, puisque nous sommes une congrégation internationale, il nous faut avoir un cœur de missionnaire.

L’animation de la formation initiale est-elle une mission importante pour l’Institut ? Que devrions-nous faire à votre avis ?

J’imagine que la réponse est évidente pour nous tous. La formation initiale est fondamentale pour l’Institut. C’est sur son efficacité que repose l’existence du charisme. Mais plus qu’un élément de survie, il doit être enthousiaste, créateur de vie, un charisme à adapter sans cesse. L’avenir de l’Institut est une mission partagée. Sans les vocations des laïcs maristes et des frères vécues ensemble, nous serons comme une fleur étiolée, – vivante, mais beaucoup moins que ce qu’elle pourrait l’être.

Alors, comment faire ? Des livres entiers (y compris notre Guide de la Formation ont été écrits sur ce sujet, si bien qu’il est difficile de répondre simplement. Il faut donner le plus grand nombre possible de processus  pour accompagner le discernement et le développement de l’identité de la vocation de chaque personne.  Le détail de ces processus est complexe et intégré. Notre Commission a affirmé qu’un accompagnement solide était nécessaire à toutes les étapes. Pour résumer, disons que le cœur de tout cela est une relation intime et personnelle avec Jésus

Près de 200 ans après la fondation de l’Institut, quels sont les défis pour les frères aujourd’hui ? Tous les défis affrontés par Marcellin, sont-ils encore pertinents ?

Je me demande quelquefois si certaines expressions qui nous sont familières n’ont pas perdu de leur vitalité à force d’être utilisées. Je crois que les termes familiers come lire les signes de temps, ou les Montagne d’aujourd’hui contiennent encore un message pour nous. Peut-être que l’histoire de Montagne résume tout ce qui est important pour nous : aller où sont les jeunes, rencontrer leur pauvreté,  répondre à leurs besoins réels en nous engageant dans des actions concrètes, créatives et simples, conduites par une communauté mariste. Et tout cela discerné et soutenu par les yeux de la foi.

Quelles expériences particulières des Frères de votre région  pourraient être un exemple pour l’Institut?

Je pourrai davantage parler des expériences de notre grande communauté ici au MAPAC plutôt que de celles de la région. Chacun de nous a ses défis, ses activités et s’est développé dans une communauté internationale. Cela exige de nous le respect des différences, une volonté de mettre de côté nos propres points de vue et nos façons de faire, d’être sans cesse ouverts aux autres, d’accepter qu’il y ait des erreurs, de demander et d’offrir le pardon, de permettre à notre propre culture d’être marquée par les valeurs évangéliques. L’avenir de la vie et de la mission maristes est clairement connecté à un monde international et multiculturel. Peut-être  que, humblement et à notre manière : nous sommes ce que sera l’Institut.

RETOUR

IVe Rencontre Provinciale des Jeunes ? El Sal...

SUIVANT

IIe Assemblée Internationale de la Mission M...