09/Sep/2009 MAISON GéNéRALE

Frères et laïcs, c?est le moment !

La journée a commencé dans une grande expectative à cause des paroles que le frère Seán Sammon, Supérieur général, allait adresser au Chapitre. Le frère John Graham Neist, qui a coordonné la séance en tant que membre du Bureau provisoire, a raconté une histoire dans laquelle il a présenté les conteurs comme les hommes qui élaborent une culture impérissable qui nourrit l?espérance. Tirant partie de cette métaphore, il a présenté le frère Seán comme un « bon conteur ».

Paroles du frère Seán Sammon

L?adresse du frère Seán se composait de cinq grandes sections. Dans un premier moment il a décrit le contexte général où se sont déroulées les huit années passées depuis le Chapitre précédent. Un deuxième espace de sa réflexion a porté sur la vie consacrée et la formation, sans doute la partie la plus vaste et la plus riche de son intervention. Dans la troisième partie, il a abordé l?internationalité de l?Institut. Dans la quatrième, le frère Seán a réfléchi sur le gouvernement et l?animation concernant les huit ans écoulés depuis le Chapitre précédent. Et enfin il a consacré une attention particulière aux laïcs maristes. Avant d?achever son adresse, le frère Seán a exprimé des paroles de gratitude à l?égard de ses collaborateurs : « S?il y a eu des réussites dans le gouvernement et l?animation, c?est à eux que nous le devons. Quant aux erreurs, j?en assume l?entière responsabilité. » Des applaudissements nourris ont accueilli ses paroles. Le texte complet pourra être lu sur le site dès qu?il aura été traduit dans les quatre langues officielles de l?Institut.

A la fin de l?intervention on entendait des commentaires tels: « Il nous a rappelé que nous devons renforcer notre place dans l?Église en tant que personnes consacrées. » Le frère Seán a souligné sans équivoque que « le moment est arrivé d?assumer, frères et laïcs, notre place au centre de la vie et de la mission mariste. » « Nous avons une mission urgente : c?est le moment ! » « Le frère Seán m?a rempli d?espérance quand il nous a convoqués pour imaginer et construire l?avenir que nous voulons vivre comme maristes. » « Ce fut un discours courageux et réaliste. Le frère Seán a signalé les aspects positifs, mais il a insisté particulièrement sur les défis à relever par l?Institut pour l?avenir. » « Il a été clair pour tous que la présence des laïcs maristes ne dépend pas des frères ; ce sont eux qui doivent prendre leurs responsabilités. » « Il faut mieux élaborer notre programme de formation. » « Le frère Seán m?a ému ; il m?a profondément impressionné pour sa clarté sur le chemin parcouru, la conscience de la réalité présente et pour le grand discernement qu?il a effectué sur les limitations et le potentiel créatif de l?Institut. »

Plan général du Chapitre

La deuxième partie de la matinée et tout l?après-midi ont été consacrés à peaufiner le Plan général du Chapitre, qui se concrétise à travers ses objectifs et sa dynamique. Quatre critères généraux guident la réflexion initiale du Chapitre : la recherche du consensus plutôt que l?imposition de la majorité ; favoriser le travail partagé en assemblée plutôt que dans des commissions spécialisées, tout en favorisant le dialogue dans la salle ; susciter un climat de prière et de discernement favorisant l?écoute journalière de la Parole ou à travers une journée de retraite, et favoriser les relations interpersonnelles par des temps et des espaces de célébration, des sorties et des moments de convivialité.

A partir de ces critères, le Chapitre doit se donner la méthode à suivre pour découvrir l?appel fondamental de Dieu aux frères et aux laïcs maristes d?aujourd?hui, et les conséquences qui s?ensuivent. Ces tâches étant réalisées, il faudra nommer les personnes qui vont diriger les travaux du Chapitre. Elles constitueront la Commission centrale.

La seconde phase du Chapitre sera marquée par l?approfondissement de l?appel de Dieu à l?Institut ; il faut déterminer les conséquences et les priorités en vue de définir les pistes de gouvernement et d?élire le frère Supérieur général et le Vicaire général ; ce sont eux qui doivent impulser la réalisation de cet appel dans la vie de l?Institut.

Pour tenter de découvrir ce que Dieu veut pour les Maristes d?aujourd?hui, deux ressources ont déjà été utilisées au niveau de tout l?Institut : les Lettres régionales et le Rapport du Conseil général. Il faudra y ajouter maintenant l?adresse au Chapitre du frère Seán Sammon, Supérieur général.

Une autre tâche à définir dans le Plan du Chapitre est la transmission à l?Institut des décisions capitulaires. Pour ce faire il faudra préciser le type de transmission souhaitée et élaborer des ressources appropriées pour la réaliser.

Le Chapitre a commencé ses travaux dans un climat de sérénité, joie et convivialité fraternelle. Les premiers pas relèvent plutôt de la technique et de l?organisation, mais ils constituent le fondement pour qu?ensuite on aboutisse aux résultats escomptés.

RETOUR

Une journée avec L?...

SUIVANT

Une messe sur le monde mariste...