15/Oct/2007 ITALIE

Il fut Assistant général pendant le mandat du frère Charles Raphaël

Le frère Gildo Cotta est décédé à Carmagnola le 30 septembre 2007 à lâge de 93 ans. Le frère Paolo Penna a écrit de lui : Tu es parti sur la pointe des pieds, sans déranger, comme tu as vécu. Ton amabilité et ta courtoisie, si discrètes, ont marqué nos vies et celles de tous ceux qui tont connu et apprécié. Ta disponibilité a permis au Seigneur de faire en toi de grandes choses.

Gildo est né à Apricale (Imperia) le 19 novembre 1913, dAngelo et de Stella María. Après les années de juvénat à Mondovi, il va à Ventimiglia comme postulant en 1928. Il commence le noviciat en juillet 1929, et lannée suivante, il fait ses premiers v?ux le 16 juillet, fête de Notre Dame du Carmel. Il se consacre définitivement au Seigneur par sa profession perpétuelle à Veintimiglia, le 26 juillet 1935 et il prononce son v?u de stabilité en 1946.

À Rome, en 1931, il commence sa vie active. Lannée suivante il retourne à Ventimiglia pour compléter sa formation, en obtenant son diplôme pour lenseignement élémentaire. En 1933 il se trouve parmi les premiers frères qui arrivent à Giuliano. Il y reste jusquà 1936, année où il retourne à Rome comme professeur. Temps de travail intense et détude. En 1940 il obtient le diplôme de Lettres et en 1942 il poursuit ses études pour enseigner les Lettres, la Philosophie et la Pédagogie.

En 1943 il est nommé directeur de Mondovi, et trois ans après il exerce cette charge à Rome. En 1949-50 il fait son second noviciat à Saint Quentin. De là il va à Ventimiglia comme directeur des scolastiques pendant deux ans. En 1952, il est nommé Provincial dItalie. Six ans plus tard il retourne à San Leone Magno comme professeur ; pour peu de temps car en 1959 il est élu Assistant général durant le mandat du frère Charles Raphaël. Pendant quelque temps il a assumé cette responsabilité avec la direction du Collège international Jesus Magister.

Après cette période, il a profité dune année sabbatique, et ensuite on lui a confié le soin des frères universitaires. Mais, pendant cette année, le Conseil général lui a demandé un service délicat pour lInstitut en le nommant ex officio Provincial du Liban. Une fois de plus il a accepté sans condition.

En 1971 il revient définitivement à la Province dItalie ; il est envoyé à Rome, où il retourne en classe pour enseigner Histoire, Philosophie et Religion. Il y reste jusquà 1991, en exerçant la charge de Président du Lycée, représentant dans lAGESC et dans la FIDAE et, les dernières années, comme Supérieur de la Communauté.

En 1991 il va à Carmagnola comme Supérieur jusquen 1997. Depuis 1997 jusquà 2004 il assume la charge de présider la Immobilière Alpestre.

Souvent on lui a entendu dire combien il aimait la coïncidence entre le nom de sa mère Stella Maria et linvocation de la Vierge Stella Maris. Que cette présence proche laccompagne jusquaux bras miséricordieux du Père. Que le Seigneur, la Bonne Mère, Saint Marcellin et toute la famille mariste du ciel laccueillent au ciel !

RETOUR

Présence mariste en Algérie...

SUIVANT

L?Eau du Rocher...