29/Apr/2009 ESPAGNE

Ils étudient le Statut du Secrétariat provincial

Les 15 et 16 avril 2009 les Secrétaires provinciaux des Provinces maristes dEurope se sont réunis à Guardamar : F. Segundo Barragán « Ibérica », Mlle Lorena Boronat « Archivos Mediterránea », F. José Mateo Torres « Compostela », F. José Marie Rius « Mediterránea », Madame Nellie Beelen « Europe Centre-Ouest », F. André Thizy « Hermitage » avec le frère Jean Ronzon, Secrétaire général. Le travail a été centré sur le Manuel du Secrétaire provincial, avec des fiches et des documents qui décrivent et facilitent le travail de gestion, fruit de lexpérience quotidienne de ce service dans toutes les Provinces et préparé grâce à un vaste apport documentaire. Pendant la première séance, le travail a porté sur le document, Fonction et mission du Secrétaire provincial (fiche nº 0.02) où apparaît lexpression « nous, secrétaires provinciaux, nous travaillons sur des documents, mais derrière chacun deux, il y a une personne, un religieux, et nos écrits sont porteurs ou générateurs de sentiments et démotions que nous devons gérer avec honnêteté et amour. »

On a aussi étudié un texte sur le Statut du ?Secrétariat provincial? pour le proposer au Chapitre général. Notre droit propre ninclut pas cet aspect que chaque jour – spécialement avec la restructuration – on considère plus nécessaire. Certainement dans nos Constitutions et Statuts ce service est fréquemment nommé indirectement quand on traite des Actes du Conseil provincial, du Chapitre provincial (établissement des listes, des actes, des normes de la Province), des archives provinciales, transmission à lAdministration générale ou au Supérieur général des demandes des Provinces ou des personnels, des statistiques annuelles, etc. ? À la réunion de Guardamar on va dans le sens de professionnaliser cette fonction, en donnant au Secrétariat provincial un contenu, des fonctions et des moyens pour un meilleur rendement. Une première rédaction de cet article du Statut a été distribuée à tous les secrétaires provinciaux de lInstitut il y a deux ans, en tenant compte des diverses opinions pour une rédaction actuelle plus élaborée, avec l?aide du F. Juan Miguel Anaya, Procureur général de lInstitut près le Saint Siège. Le nouvel article sera distribué de nouveau à tous les Secrétaires provinciaux afin de connaître leur avis. Par la suite il sera remis à la Commission préparatoire du Chapitre général.

Autre sujet traité : la Reconnaissance officielle de lInstitut Mariste sur le plan civil dans les différents pays. L?étude a commencé par la situation de lEspagne à ce sujet, en mettant l?accent sur la documentation demandée au Secrétariat provincial pour la mise application de la reconnaissance. Par la suite on a continué par la situation concernant la France, la Grande-Bretagne, l?Irlande, la Belgique, la Hollande, l?Allemagne, l?Italie, le Liban et la Syrie.

On a aussi présenté la deuxième étape du programme ARCHIVUM pour lorganisation matérielle de la documentation de lInstitut. En ce moment, en plus de lAdministration générale, quelques Provinces maristes d?Europe ont adhéré au programme. Mlle Lorena Boronat, archiviste de « Mediterránea », a donné une leçon pratique sur comment accéder au système et aux formes de navigation pour la consultation des documents ou pour importer/exporter des fichiers informatiques.

F. Jean Ronzon a terminé ces journées, en remerciant les participants pour leur collaboration dans lamélioration des services du Secrétariat provincial, et en soulignant le bon travail réalisé.

RETOUR

Ensemble pour la mission, oser avec espoir...

SUIVANT

Le leadership de communauté...