Béatification de Marcellin Champagnat

Photos | Bulletin de l’Institu XXI/160 | Homélie du Pape Pius XII – Espagnol (doc)

Marcellin Champagnat, notre fondateur, a été béatifié le 29 mai 1955 sur la Place Saint-Pierre. Quarante-six ans après sa mort commença un parcours qui le conduirait à la béatification, puis à la canonisation (1999). Le procès diocésain avait duré cinq ans et, en 1896, le Pape Léon XIII signa le décret d’introduction de la cause ; dès lors Champagnat était « vénérable ». C’est 59 ans plus tard, à la solennité de la Pentecôte, qu’il fut béatifié lors de la célébration présidée par le Cardinal Tedeschini.

Le film de la béatification

En cette tiède matinée de la Pentecôte, le 29 mai 1955, alors que l’air n’est pas encore alourdi par les chaleurs accablantes de l’été romain, des groupes de Frères Maristes, de toutes les provinces de l’Institut, venus de 35 pays et représentant autant de nationalités, convergent de tous les points de la ville vers la basilique de Saint-Pierre. Ils vont assister à la béatification de leur Père, le Vénérable Marcellin Champagnat. Ils sont 600 qui ont été choisis pour représenter leurs confrères à ces grandioses cérémonies, 600 privilégiés, désignés par le sort ou choisis d’office à cause de leurs fonctions, ou pour d’autres raisons qui les rendent un peu confus de se trouver là, de préférence à tant d’autres tout aussi méritants qu’eux. Mais enfin, on les a désignés et ils sont venus.

Pour une fois l’obéissance leur aura été bien douce. Depuis la veille, on a l’impression qu’il y a des Frères Maristes partout dans la Ville Éternelle, car leur rabat blanc sur le costume noir les fait reconnaître de loin et, puisqu’ils ont si peu de temps, ils le mettent à profit pour voir les beaux monuments de Rome.

Ils se hâtent donc vers la basilique, heureux et rayonnants. Comment ne le seraient-ils pas ? C’est pour leur Père bien-aimé tout ce déploiement, ces grands tableaux suspendus à l’entrée de la basilique ou dans la gloire du Bernin, ces décorations somptueuses à l’intérieur de Saint-Pierre ; pour lui tous ces hommages rendus au centre de la catholicité. Les pèlerins d’occasion, qui se rendent à Saint-Pierre pour profiter d’une béatification, ont pour eux des regards pleins d’admiration et presque d’envie.

Bulletin de l’Institut n. 160 – Tome XXI, p. 628

Chronologie de la cause du P. Fondateur Marcellin Champagnat

  • 21.07.1888 – 22.12.1891
    Procès Ordinaire dans le Diocèse de Lyon.
  • 31.01.1892 – 02.04.1894
    Procès sur les écrits
  • 20.11.1894 – 11.05.1895
    Procès sur le non-culte.
  • 12.12.1895
    Approbation des écrits.
  • 3.07.1897
    Approbation de la validité du Procès de non- culte.
  • 25.05.1896
    Décret pour l’Introduction de la Cause.
  • 7.04.1897 24.07.1899
    Procès Apostolique sur la renommée de sainteté.
  • 1.12.1900
    Décret d’Approbation du Procès Apostolique sur la renommée de sainteté.
  • 7.04.1897 – 11.01.1902
    Procès Apostolique sur les Vertus.
  • 12.12.1903
    Décret d’Approbation du Procès Apostolique sur les Vertus.
    Présentation de la “Positio super Virtutibus”.
  • 3.05.1910
    Congrégation antépréparatoire
  • 12.03.1912
    Congrégation préparatoire.
  • 22.06.1920
    Congrégation générale.
  • 11.07.1920
    Publication du Décret sur l’Héroïcité des Vertus, par le pape Benoît XV.
  • 10.1939
    Guérison de Mme. Georgina Grondin, d’une tumeur maligne, à Waterville, Maine (E.U.).
  • 12.11.1941
    Guérison de M. Jean Ranaivo, d’une méningite cérébro-spinale, à Antsirabé (Madagascar).
  • 3.05.1955
    Décret de Reconnaissance de guérisons miraculeuses dans le cas de Mme. Georgina Grondin et de M. Jean Ranaivo.
  • 29.05.1955
    Le pape Pie XII proclame Bienheureux Marcellin Champagnat, dans la Basilique de Saint-Pierre.
  • 21.06.1957
    La Sacrée Congrégation des Rites accorde le “Decretum reassumptionis causae”.
  • 07.1976
    Guérison du Frère Heriberto Weber Nellessen, survenue à Montevideo (Uruguay).
  • 26.06.1997
    Les médecins et experts, membres de la Commission de Consultation, considèrent que la maladie du Frère Heriberto était “une affection pulmonaire caractérisée par une dissémination nodulaire bilatérale ayant une nette insuffisance respiratoire chez le malade et présentant de graves répercussions sur son état général”. Ils reconnaissent également que la guérison a été “très rapide, complète, durable et inexplicable”
  • 20.02.1998
    Les Théologiens Consulteurs réunis en Congrès spécial reconnaissent la préternaturalité de la guérison et l’attribuent à l’intercession du Bienheureux Marcellin Champagnat.
  • 2.06.1998
    La Congrégation Ordinaire des Cardinaux et des Évêques conclut à l’unanimité qu’il s’agit d’un authentique miracle.
  • 3.07.1998
    Le pape Jean-Paul II promulgue le Décret sur le miracle.
  • 9.01.1999
    Le pape Jean-Paul II convoque le Consistoire Ordinaire, au Palais du Vatican pour le vote sur quelques causes de Canonisation : celles de Marcellin Joseph Benoît Champagnat, de Giovanni Calabria et d’Agostina Livia Pietrantoni, et annonce la date du 18 avril 1999 pour la canonisation des trois Bienheureux.
  • 18.04.1999
    Date de la canonisation de Marcellin Champagnat, de Giovanni Calabria et d’Agostina Livia Pietrantoni