XIX Chapitre – 1993, Roma

09/1993 – 126 Frères participants

Actes du Chapitre – English (Word – 174 kb | IntraText) | Español (Word – 250 kb | IntraText) | Français (Word – 180 kb |IntraText) | Português (Word – 240 kb | IntraText)

Les travaux du Chapitre sont centrés sur quatre grands thèmes de réflexion : la Mission, la Solidarité, la Spiritualité Apostolique et la Formation. Apparaissent aussi le discernement, les laïcs et la communauté mariste, comme thèmes transversaux aux quatre thèmes ci-dessus.Cependant le Chapitre ne produit que deux documents : un Message aux Frères et le Guide de la Formation. Toute la réflexion traduit un fort désir de revitaliser lInstitut par une attitude de fidélité créative qui doit conduire à des projets cohérents et significatifs. Le Chapitre utilisera alors lexpression Refondation pour caractériser cette démarche.Cest le Chapitre où, pour la première fois, sont invités des laïcs. Cette initiative du Supérieur général et de son Conseil est acceptée par lAssemblée capitulaire.En contradiction avec tout le discours tenu en référence aux laïcs, lAssemblée nautorise pas le Frère Supérieur général et son Conseil à user de cette possibilité dinvitation pour le prochain Chapitre. Cependant existe la possibilité davoir un bon nombre de laïcs durant toute la Conférence générale de 1997, présence qui a été très significative. Il en a été de même pour un petit groupe de Frères de moins de 31 ans.Une recommandation qui aura des répercutions tout au long de la période 1993-2001, est celle qui est née de la Commission du Gouvernement et que le Chapitre propose au Conseil général : étudier une possible restructuration de lInstitut et prendre les mesures jugées nécessaires. Également sur proposition de cette Commission capitulaire un nouveau mode délection du Conseil général et des délégués au prochain Chapitre est approuvé.Le Chapitre manifeste le désir que soit élaboré un document sur léducation mariste. Cest la raison du texte « Mission Educative Mariste » qui pourrait faire lobjet dune étude au prochain Chapitre.Cette période est fortement marquée par les conflits politico-sociaux en diverses parties du monde, surtout en Afrique et en Océanie. Onze Frères, pour la plupart martyrs évidents de la charité et du zèle apostolique, donnent leur vie en Afrique. Ils sont, malgré la douleur causée par leur mort la plus grande grâce reçue de Dieu en ce moment. Dautres frères se proposent au Frère Supérieur général pour être présence évangélisatrice dans ces pays de tension et de risque.Une autre grande grâce reçue, a été la reconnaissance officielle de la sainteté de notre Fondateur, le 18 avril 1999, au cours de la cérémonie de canonisation célébrée à Rome. Nous continuons à la vivre comme un don de Dieu et un cadeau de la Vierge.