30/Déc/2021 ESPAGNE

Itinéraire Bartimeu sur la protection de l’enfance dans la Province de l’Hermitage

Au cours de l’année 2021 s’est tenue, dans la Province de l’Hermitage, l’Itinéraire Bartimeu (faisant référence à l’épisode de l’Évangile « Seigneur, fais que je vois! », une démarche sur la protection de l’enfance qui comprend quatre étapes, focalisées sur les victimes, les agresseurs, le changement de culture institutionnelle et l’engagement à développer des milieux sécuritaires. On a fait une formation proposée par l’équipe de protection de l’enfance de la Province L’Hermitage, et s’est adressée aux frères maristes, aux équipes de protection, aux responsables des écoles et œuvres sociales, et ouverte aux responsables des communications et de protection des Provinces maristes d’Europe qui l’ont tous appréciée.

La démarche s’est ouverte au mois de février et a été inaugurée avec une intervention du F. Provincial, Pere Ferré, qui affirmait que « si les victimes ne sont pas au cœur de la démarche, il y a le risque de ne pas atteindre le centre de la question ou de chercher à mettre en place des programmes qui sont très beaux, mais qui n’ont pas d’âme ».

Durant les quatre étapes, les participants issus de différents horizons et des experts de différents milieux professionnels, ont permis aux participants d’aborder le sujet sous différents angles. Ainsi, ils ont dressé le profil de l’abuseur et ont analysé l’impact qu’il peut avoir sur les enfants; ils ont énumérés les causes et les motivations chez les déclencheurs d’abus; ils ont réfléchi sur ce que nous pouvons faire pour établir une culture de protection de l’enfant dans les institutions religieuses, et finalement, ils ont partagé les expériences propres à l’Institut mariste sur la manière que nous vivons ce changement de culture dans les différents pays et le devoir d’établir des protocoles et des guides de protection des enfants et des jeunes.

L’Itinéraire Bartimeu s’est terminée le 25 novembre avec les mots du frère Luis Carlos Guttiérrez, Vicaire général des Maristes, qui a clôturé la démarche de formation en faisant référence à cet homme qui donne son nom au programme, Bartimée, et il a souhaité que cette image nous aide « à accepter que nous avons été aveugles par action ou par omission » et à voir que « toute démarche de changement exige un renouveau, un nouveau regard, une nouvelle sensibilité face aux enfants, à leurs droits et à notre rôle comme éducateur ».

Les intervenants de l’Itinéraire Bartimeu ont été :

  • Juan Carlos Cruz, journaliste chilien et une des victimes des abus sexuels d’un prêtre, Fernando Karadima.
  • Maria Dolores Petitbó, psychologue et membre de l’Unité fondatrice pour la prise en charge des abus sexuels sur mineurs (UFAM) de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu, à Barcelone.
  • F. Brendan Geary, frère mariste, qui a été Provincial de la Province d’Europe Centre-Ouest, professeur, directeur spirituel et psychothérapeute.
  • Stéphane Joulain, psychothérapeute et prêtre, membre de la Société des Missionnaires d’Afrique (pères blancs), et auteur de différents ouvrages sur les causes des abus.
  • F. Ken McDonald, Conseiller général de l’Institut des Frères Maristes.
  • María Rosaura González Casas, sœur de la Compagnie de Sainte Thérèse de Jésus et professeure de l’Université Pontificale Grégorienne.
  • F. Luis Carlos Gutiérrez, Vicaire général de l’Institut des Frères Maristes.

Les personnes qui font partie des organismes de coordination de la protection de l’enfance dans les différents pays de la Province sont : Angéla Mézarosné Nagy (Hongrie), Eirini Petraki (Grèce), Raimon Novell (Catalogne) et Julien Monghal(France).

Via les liens suivants, il est possible d’assister aux sessions de l’Itinéraire Bartimeu :

RETOUR

Chapitre de la Province d’Afrique Centre-Es...

SUIVANT

Fin de l’année au Noviciat Interprovincial...