22/Fév/2021 PORTUGAL

La Province de Compostelle travaille à éveiller une conscience écologique

La Province de Compostelle a inauguré une « Éco-ludothèque » à Cascais, au Portugal. Le projet vise à sensibiliser la communauté au soin de la « maison commune » et à être en syntonie avec les propositions fondamentales de la Fondation Champagnat et le Ve appel du XXIIe Chapitre général qui invite les maristes à « réveiller en nous et dans notre milieu une conscience écologique ».

L’Éco-ludothèque veut créer une conscience face à l’importance de réutiliser et de recycler des matières pour réduire les déchets et la contamination de l’environnement. Et, en même temps, elle veut être un milieu où les enfants puissent jouer, apprendre et partager grâce à des méthodologies créatives telles que les jeux, les arts, la lecture, l’interprétation des données, etc.

Suite à l’inauguration, le 2 décembre 2020, de nombreux enfants et jeunes de la communauté ont décidé de se joindre au milieu et de participer à des activités. Et en peu de temps, les responsables de la ludothèque ont pu se rendre compte qu’il fallait un espace pour le jeu dans ce quartier. Et, étant donnée la situation de la pandémie, le centre Mariste s’est adapté et a créé des outils qui permettent aux usagers de pouvoir continuer à utiliser les services.

Par ailleurs, la Province de Compostelle espère que l’Éco-ludothèque puisse être vue comme un espace libre; par ailleurs, on veut qu’elle soit un milieu d’apprentissage et de croissance personnelle et sociale vraiment transformatrice par l’appartenance à la communauté. Pour cette raison, avec l’aide de plusieurs volontaires, les éducateurs visent à créer différentes activités, telles que l’aide à l’étude, des ateliers d’informatique, de peinture, de danse et de promotion de la lecture, entre autres.

Ce milieu mariste a aussi observé le besoin d’un lieu de partage offert aux femmes du quartier où elles pourraient communiquer entre elles, mieux se connaître et créer des liens plus forts.

RETOUR

Les projets « Fratelli » et « Manos Unidas...

SUIVANT

La province de Compostelle tient sa première...