23/Déc/2016 AUSTRALIE

L’Association mariste de Saint Marcellin Champagnat organise des réunions régionales

Les dirigeants de la Conférence australienne de l'Association mariste de Saint Marcellin Champagnat ont publié trois vidéos en prévision des rencontres régionales que l'Association organisera en octobre et novembre à travers l'Australie.

Sur les vidéos, publiées sur le site web de la Conférence australienne (https://goo.gl/5oSnSC) nous retrouvons le directeur exécutif des ministères maristes, le frère Michael Green, Erica Pegorer, membre du Conseil et le responsable de la conférence, le frère Peter Carroll.

«Le but de cette courte vidéo est que le Conseil vous rende compte, à vous les membres, de la façon dont la vie de l'Association s'est développée et a progressé au cours de la première année et de vous donner l'occasion de faire des commentaires», affirme le Frère Peter dans la première vidéo.

L'Association Mariste, établie par l'Institut des Frères Maristes et qui attend actuellement la reconnaissance du Vatican, compte plus de 600 membres en Australie, y compris des laïcs, des prêtres, des sœurs, un évêque et une centaine de Frères. 

L'Australie a été invitée à former la première Conférence de l'Association. Une «Conférence» est le nom d'une unité administrative au sein de l'Association, comme une «Province» au sein de l'Institut.

Une fois que l'Association mariste aura reçu l'approbation du Vatican, la Conférence australienne assumera la responsabilité canonique et civile des écoles et des ministères maristes, ainsi que le plein leadership de sa propre vie et de sa mission en tant que nouvelle entité mariste. 

Elle aura une relation d'interdépendance avec la Province, mais elle aura aussi sa propre autonomie. C'est un nouvel espace pour tous les Maristes, y compris les Frères, pour exercer la communion et la coresponsabilité de la mission mariste et de la vie mariste partagée.

En août 2015, 64 membres qui ont assisté à la première Assemblée de la Conférence australienne ont nommé huit personnes pour former leur premier Conseil. Des réunions régionales ont été tenues pour que les autres membres aient leur mot à dire dans le processus. 

Au cours de l'Assemblée, l'accent a été mis sur l'examen des propositions de l'AIMM II et sur la manière dont les membres de l'Association pourraient être «mystiques et prophètes» dans leur contexte australien local et en communion mariste.

Jusqu'à présent, le Conseil a créé trois nouveaux comités pour s'acquitter de ses responsabilités: la planification stratégique, l’adhésion et la formation, et la gouvernance.

RETOUR

Les activités reprennent dans les ?uvres mar...

SUIVANT

Project Lavalla200>...