10/Déc/2018 MAISON GéNéRALE

Le 10 décembre 2018 : Soixante-dix ans des droits de l?homme

Un jour comme aujourd’hui, exactement 70 ans, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration universelle des Droits de l’Homme proclame que tous les êtres humains ont les mêmes droits, quelle que soit la race, couleur, religion, sexe, langue, opinions politiques, d’origine ou toute autre condition particulière. Depuis lors, le 10 décembre est connu comme la journée internationale des Droits de l’Homme.

Pour célébrer cet anniversaire important, nous saurons l’expérience des jeunes maristes qui si sont rendu à New York et à Genève pour participer aux événements des Nations Unies qui font la promotion des Droits de l’Homme.

 

Habiliter ceux qui n’ont pas de voix

“Nous irons favoriser les possibilités pour nôtres partenaires partager, participer au processus décisionnel et, en même temps, inviter les enfants et les jeunes gens à être des leaders dans ce domaine. » Depuis plus de dix ans, l’Assemblée de la Mission Mariste à Mendes (Brésil, 2007) a fait cet appel. Invitation qui répète le XXII Chapitre Générale (Colombie, 2017) que nous pensons « dans la promotion, la protection et la défense des droits des enfants et des jeunes et dans leurs potentialités en tant qu’agents de transformation”.

Sans aucun doute, être desleaders, des agents de transformation, ou des défenseurs des Droits de l’Homme est un défi qui commence chaque jour des enfants et des jeunes Maristes. Toutefois, sa voix doit être entendue même aux niveaux plus élevés de discussion et de décision au niveau international.

Le Forum Politique de Haut Niveau (HLPF) est la principale plate-forme de l’ONU pour surveiller et examiner les 17 Objectifs de Développement Soutenable (ODS) que marquent l’agenda globale entre 2015 et 2030. Sofia Toro (Chili) en 2017 et Mariana Díaz et Nadia Lomelí (Mexique) en 2018 si sont rendu à New York pour représenter dans ce forum les milliers de jeunes d’Amérique Latine qui, dès 2013, ont participé à la discussion sur l’ODS.

De même, Camila Alvarez (Chili), Gabriel dos Santos et Pedro Gouvea (Brésil) ont représenté à Genève les 1 700 enfants et jeunes Maristes de 13 pays – dès Australie au Canada – qui ont participé aux consultations conduites par le Comité des Droits de l’Enfant de L’Organisation des Nations Unies. Le 28 septembre 2018, le Jour du Débat Général a été réaliser pour discuter du rôle des enfants comme les défenseurs des droits de l’homme.

Pour connaître leurs expériences, téléchargez le fichier PDF.

RETOUR

Bienheureux F. Henri Vergès...

SUIVANT

Session de spiritualité pour le troisième ...