16/Juin/2020 MAISON GéNéRALE

Le F. Ángel Diego fait ses premiers pas au Secrétariat de Solidarité

En septembre dernier, je commençais mon travail au tout nouveau Secrétariat de Solidarité. Nous étions tous deux nouveaux, nous devions donc à apprendre ensemble, à grandir ensemble. Un peu plus de huit mois à apprendre, à ouvrir les yeux de l’esprit et du cœur, à me laisser interpeler par la différence, à m’enrichir des membres d’une famille qui compte plus de deux cents ans d’histoire : la Famille Mariste.

Commencer un nouveau travail, dans un nouveau pays, avec une nouvelle langue, avec de nouveaux confrères de communauté… La nouveauté est merveilleuse, oui, merveilleuse; mais elle implique aussi un effort pour se laisser « faire » par les autres et par Dieu. Sans doute, une aventure passionnante. Je n’oublie pas que toute aventure a ses dangers, ses moments de doute, ses bouleversements, ses solitudes… ce qui, précisément, la rend passionnante, oui, passionnante.

Ce furent des mois de réunions, de quelques voyages, de différentes expériences, de beaucoup de lectures,  d’apprentissage à travailler dans d’autres langues… Ce furent des mois à me laisser interpeler par ce qui m’entoure, spécialement par les personnes qui m’ont accompagné durant ce temps. La famille, les frères de la communauté, les amis, les compagnons de travail représentent la plus grande des richesses. Richesse aussi que la présence chaleureuse de Marie, pleine du Dieu qui est Trinité et qui donne vie à travers la rencontre avec l’autre.

Droits des Enfants, l’éducation à la solidarité et à l’écologie

Le défi est grand, et la richesse que l’on y retrouve l’est encore plus. La solidarité dans l’Institut est un signe de l’identité propre de l’ADN chrétien et Mariste. La solidarité se manifeste dans différents domaines, tous sont essentiels. La défense des Droits des Enfants, l’éducation à la solidarité et à l’écologie sont les grands champs d’action qui caractérisent la solidarité : développement de projets, collecte de fonds, œuvres sociales, populations déplacées…

Au Secrétariat, nous essayons de prendre les décisions les meilleures et les plus efficaces pour répondre aux besoins de nos sociétés et du monde, à la lumière du charisme Mariste et en tant que famille globale. Nous ne pouvons renoncer à ce que nous sommes, non plus à Celui qui nous pousse sur chemin. Aussi, je suis conscient que ce travail va bien au-delà de ma personne, et que c’est le reflet de milliers de frères et de laïcs qui, jour après jour, donnent leur vie pour construire le Royaume de Dieu là où ils se trouvent.

Avec l’aide du Frère Ken McDonald (Conseiller général lien avec le Secrétariat), du Frère Luis Carlos Gutiérrez (Vicaire général), des autres membres de l’Administration générale, des frères de la communauté qui travaillent dans d’autres départements de l’Administration générale, des frères de la communauté, des laïcs qui travaillent à la Maison générale, de nos compagnons de Genève (CCIG, BICE) et de tant d’autres frères et de laïcs avec qui il est possible de partager certains moments, nous commençons à donner forme au nouveau Secrétariat.

Il reste encore des progrès à faire. Heureusement, nous avons du travail qui nous attend. Je veux vous remercier, vous tous qui, à partir de votre expérience concrète, consacrez une partie de votre vie à travailler pour la Solidarité, pour le bien de l’humanité, spécialement celui des enfants et des jeunes qui se trouvent dans le plus grand besoin.

Merci également au Frère Francis Lukong, pour sa volonté de faire partie de cette équipe, à partir de septembre prochain.

Merci à Dieu, qui est Trinité, de me donner des compagnons de route qui m’appuient et qui me stimulent.

____________

F. Ángel Diego García Otaola – Directeur du Secrétariat de Solidarité

RETOUR

« Debout, Parle & Agis » : Un projet toujou...

SUIVANT

Première profession – Rénovation des vœu...