29/Mai/2020 RWANDA

Le noviciat mariste, première étape de la vie consacrée mariste

Le noviciat est un moment privilégié où le novice est invité à s’ouvrir sans crainte à l’amour de Dieu.  Initié à la vie religieuse, il est amené à une croissance personnelle et à une conversion du cœur, tout en intégrant les conseils évangéliques et le charisme mariste dans sa manière d’être et d’agir. Le noviciat est l’étape au cours de laquelle le novice apprend à chérir le silence et la vie intérieure qui l’aideront à grandir dans l’intimité avec Dieu et à développer un amour plus profond pour ses frères et sœurs. Si le novice décide d’accueillir l’appel de Dieu à la vie mariste et que la communauté y consent, il culmine par la profession des vœux en tant que frère. (Basé sur Wherever You Go # 58)

Les noviciats dans l’Institut mariste aujourd’hui

Pendant les premiers jours de la pandémie et les fermetures ultérieures dans pratiquement toutes les parties du monde, le Secrétariat de Frères Aujourd’hui a pensé à un moyen de relier les frères, en particulier ceux des maisons de formation pendant cette période de quarantaine.  Pour commencer, les noviciats ont été invités à envoyer des vidéos sur ce qu’ils font pendant cette période ainsi que sur les initiatives qu’ils ont pu développer en réponse à la situation. 

À ce jour, il y a 9 noviciats dans le monde des Maristes de Champagnat. En Afrique, il y en a trois : le noviciat Interprovincial des Frères Maristes de Save, au Rwanda, le noviciat mariste de Matola, au Mozambique, et le noviciat mariste de Kumasi, au Ghana. En Amérique du Sud, il y a le noviciat régional Champagnat à Cochabamba, en Bolivie. Dans l’Arco Norte, il y en a deux : le noviciat interprovincial de La Valla. à Medellin, en Colombie, et le noviciat mariste de Jérémie, en Haïti. En Asie, il y en a deux : le noviciat international mariste, à Tudella, au Sri Lanka, et le noviciat de l’Immaculée Conception, à Tamontaka, aux Philippines. Et en Océanie, il y a le noviciat des Frères Maristes du Pacifique, à Lomeri, aux îles Fidji.

Actuellement, le noviciat de Tamontaka, aux Philippines, est fermé et le seul novice de la province d’Asie de l’Est a été envoyé à Fidji pour sa formation. La fermeture en raison de la pandémie l’a laissé bloqué à Samoa et il doit donc faire une partie de son noviciat dans la communauté de Mulivai. Deux novices sont également en formation dans la communauté de Patos de Minas, à Gerais, au Brésil.  En Australie, il y a un novice au Timor oriental qui, tout en s’occupant de problèmes de santé importants, fait l’expérience du noviciat avec les frères de la communauté de Daceyville, à Sydney. Ces trois arrangements spéciaux ont été approuvés par le frère Ernesto.

Bien qu’il n’y ait pas de maison de noviciat opérationnelle en Europe, nous avons en fait un novice de Grèce qui fait son expérience de noviciat, à Medellin, en Colombie.

Noviciat interprovincial des Frères Maristes de Save

Le noviciat interprovincial des Frères Maristes de Save se trouve dans le district de Gisagara, au Rwanda. Il accueille des novices de la province d’Afrique Centrale Est (PACE) et de la province de Madagascar. Actuellement, la communauté est composée de 9 novices de deuxième année, de 12 novices de première année et de 2 formateurs. Les novices viennent de 6 pays différents : Madagascar, la République démocratique du Congo, le Rwanda, la République centrafricaine, le Kenya et la Tanzanie.

RETOUR

29 mai: anniversaire de la béatification de ...

SUIVANT

Les Maristes du Brésil se préparent à la f...