19/Jun/2015 ITALIE

Le Pape reçoit plus de 1000 témoignages d?enfants et d?adolescents dAmérique latine

Trois frères maristes qui travaillent en faveur des droits des enfants et des adolescents ont remis au Pape François un livre qui reflète les voix de plus d'un millier d'enfants de l’Amérique latine.

« Je me suis senti très ému et encouragé, il m'a rempli de force, » a déclaré ce 18 juin frère Vicente Sossai Falchetto, de la Fondation Mariste de Solidarité Internationale.

Frères Vicente, Evaristus Kasambwe et Francis Jumbe ont remis au Souverain Pontife le livre intitulé « Los niños no son el futuro, son el presente » (les enfants ne sont pas le futur, ils sont le présent) tout juste après l’audience générale des mercredis, le 17 juin, à Place Saint-Pierre.

Le livre a été écrit par le Mouvement Mondial en Faveur des Enfants en Amérique latine et dans les Caraïbes (MMI-LAC), et a été publié en collaboration avec la FMSI Cono Sur.

« Je lui ai dit : nous sommes des frères maristes et nous avons cette publication sur les enfants et les adolescents d'Amérique latine ; et il me répondit avec un merveilleux sourire », a dit Fr Vicente. « Tout a été parfait et s’est passé si vite ».

« Tout d'abord, il m’a regardé, mais quand j’ai prononcé les mots « droits des enfants » il porta son regard vers le livre que nous lui avons remis », a-t-il ajouté.

Les trois frères appartiennent à la Fondation FMSI, à Genève, en Suisse, où ils travaillent pour défendre et promouvoir aux Nations Unies les droits des enfants et des adolescents.

Le livre, écrit en espagnol et traduit en huit langues, contient des commentaires de plus d'un millier d'enfants appartenant à dix pays, dont beaucoup sont associés avec des organisations non gouvernementales de protection des droits des enfants et des adolescents , membres de MMI-LAC, Mouvement mondial de l’enfance en Amérique latine et les Caraïbes.

« Ce que les enfants et les adolescents réclament dans le livre c’est le respect de leurs droits et que pour ce faire, ils doivent être écoutés et respectés», a déclaré Fr Vicente.

RETOUR

Deux Instituts semblables se réunissent pour...

SUIVANT

Un Provincial pour une nouvelle Province...