13/Nov/2020 AFRIQUE DU SUD

Le projet « Nouveaux Horizons II » continue dans la province d’Afrique Australe

Le Projet « New Horizons II » (Nouvel Horizon II) fut lancé par la Province d’Afrique Australe en juillet 2019, après que la phase pilote ait été complétée au Malawi. Après un lent commencement, étant donnée la nature du projet, les coordonnateurs de sont impliqués dans la stratégie d’implantation, mais la fermeture des écoles, en mars, a provoqué la suspension des activités, étant donné que le projet était basé précisément sur les écoles. Dans certains pays, les activités ont été réalisées avec certaines limites. Et afin de permettre la réalisation des activités planifiées, la première année du projet a été étendue jusqu’en décembre 2020.

Dès le début du projet, à partir de la phase pilote au Malawi, les réalisations ont été nombreuses. Les étudiants, en situations de vulnérabilité des deux écoles, ont reçu des manuels scolaires et des pupitres. De plus, deux nouveaux projets ont été mis sur pied dans deux institutions du Malawi : le « Girls Empowerment Club » (Club d’Émancipation des Filles) à Balaka, et le « Mothers Group » (Groupe des Mères) de Likuni, Lilongwe. Ces projets avaient pour but d’aider les filles à demeurer à l’école et, dans certaines situations, favoriser la réinsertion scolaire. Il est évident que, à la fin de ces trois années, les institutions maristes et non maristes tireront un grand bénéfice du projet « New Horizon II ».

Lors de la dernière réunion de la Commission Africaine de Mission, le 23 octobre dernier, on a présenté un rapport du projet. Par la même occasion, la Commission a souligné et reconnu l’effort du Secrétariat d’Éducation et d’Évangélisation de l’Institut et de l’équipe de FMSI qui soutiennent ce projet qui a un impact positif sur la vie de personnes marginalisées.

New Horizon II 

Le Projet « New Horizons II » comporte diverses activités qui visent à atteindre les résultats escomptés suivants :

  1. Un meilleur accès à une éducation de qualité pour les garçons et les filles des familles pauvres et marginalisées dans 21 écoles maristes dans les 6 pays concernés, avec la participation d’experts locaux déjà formés dans « New Horizon I »
  • Le renforcement de la capacité des écoles maristes à éradiquer la violence et la discrimination contre les enfants à l’école et dans la communauté en adoptant une approche fondée sur les droits de l’enfant et des méthodes d’enseignement inclusives afin d’assurer leur bien-être.
  • La capacité accrue des chefs d’établissement et des enseignants d’amener l’amélioration de l’école vers des normes de qualité de l’éducation et de durabilité.
  • Le renforcement du système éducatif au niveau institutionnel en termes de sa capacité à défendre les droits des enfants.

Lire plus 

RETOUR

Réouverture des écoles dans le district mar...

SUIVANT

16 novembre : Journée internationale de la t...