09/Juin/2020 ARGENTINE

Le réseau des Économes suscite un débat sur le contexte économique de l’Amérique du Sud

Le 27 mai s’est tenu le forum « En temps de crise, marchons comme famille globale » – analyse d’un scénario et de pistes de gestion mises de l’avant par le Réseau des Économes de la Région d’Amérique du Sud. La rencontre s’est tenue grâce à la plateforme Teams; se sont réunis environ 35 participants des Unités Administratives, responsables pour la mission mariste en Argentine, au Brésil, en Bolivie, au Chili, au Paraguay, au Pérou et en Uruguay.

L’après-midi d’échanges a débuté avec la présentation de l’Économe général, le F. Libardo Garzón, qui a ouvert avec le thème : « Maristes, une famille globale ». Par la suite, le coordonnateur du cours de Sciences Économiques de l’Université Catholique Pontificale de Rio Grande do Sul (PUCRS), Gustavo de Moraes, a présenté un panorama des chemins parcourus par les économes en Amérique Latine jusqu’à l’heure actuelle. « Ce qui était en marche s’est transformé en mouvements abrupts et urgents » a-t-il affirmé. Le professeur a montré que, selon les dernières études et les bouleversements du marché global dans tous les secteurs, la concentration économique se retrouve dans le bassin du Pacifique, ce qui va entraîner des conséquences et un défi pour l’Amérique latine. « Le scénario actuel nous montre que nous devons être plus dynamiques et plus créatifs que d’autres milieux dans le monde ».

La clôture de l’événement online a profité de la présence du Directeur-exécutif de la Province Mariste Centre-Sud (PMBCS), June Cruz. Avec le panel ‘Un regard pour la gestion mariste’, June a rappelé les appels du Pape François face aux situations d’urgence de la crise globale à partir des publications de « Gaudete et Exultate », « Amoris Laetitia » et « Laudato Sí ». Il a également souligné que, dans le contexte actuel, il faut répondre à un besoin humain à partir des liens entre gestion et mission. « Prendre soin des personnes, c’est respecter le passé et le présent » a-t-il dit. « C’est le temps d’intensifier le charisme, en prenant soin des personnes et en appuyant la mission ».

RETOUR

La formation des éducateurs en lien avec la ...

SUIVANT

Les actions de solidarité stimulent les Mari...