01/Apr/2024 ARGENTINE

Les équipes de Cruz del Sur se penchent sur le nouveau plan stratégique

Durant des journées très intenses au cours du mois de mars, des Équipes de la Province Cruz del Sur ont participé, à la Villa Mariste de Luján, à une rencontre dans le but de commencer à préciser des actions afin de concrétiser le Plan Stratégique qui orientera les prochaines 5 années autour des Lignes Directrices votées en Assemblée et approuvées par le Conseil provincial.

L’objectif a été atteint dans un climat de joie, d’écoute, de dialogue et de fraternité dans lequel « l’orchestre » de la communauté s’est accordée pour devenir une véritable symphonie.

L’équipe, formée des Frères Alberto Aparicio et Horacio Magaldi, aidés de Fernando Varela et d’Adrián Arias (Uruguay) et Ricardo Paloma, Daniel Felipelli et María Bélén Pissarello (Argentine), a animé la rencontre en invitant, dans le silence, l’action, la Parole et le jeu, à continuer de se mettre à l’écoute du thème « Marchons ensemble ».

La révision des lignes d’action, issues de la riche et toute récente expérience synodale a dirigé tous les participants vers l’objectif de la réunion : parvenir à un consensus sur les priorités des Zones et des Équipes de gouvernement qui permettra de consolider un plan de travail et d’en évaluer les résultats. L’analyse, réalisée par groupes, a surtout été orientée vers la création, le soutien et l’accompagnement de plans d’action qui répondent aux objectifs stratégiques dans chaque domaine (Vocation, Mission, etc.) ou les milieux que rejoint la Province.

De ce discernement a surgi, avec force, la proposition de travailler par « zones » afin de renforcer la gestion et l’animation, et de créer une table qui coordonne les milieux de la Province en se concentrant sur une certaine périodicité, zones qui s’inspirent du modèle de travail de l’Uruguay qui réunit une table des directeurs généraux et des responsables des œuvres, et qui compte plusieurs années de fonctionnement efficace.

On a également exprimé le besoin d’adapter les stratégies d’action à la particularité (culture, histoire, réalités économiques) de chaque zone et d’évaluer transversalement les politiques provinciales en favorisant l’écoute et le dialogue de façon synodale.

En ce qui concerne le rôle des Frères dans cette démarche, les Équipes ont signalé unanimement l’importance de compter sur la présence et la formation charismatique que l’on pourrait offrir, en plus d’améliorer l’horizontalité, la flexibilité et l’échange, et répondre aux décisions du Gouvernement provincial.

Enfin, on a souligné l’importance de former les directeurs et les éducateurs aux politiques provinciales et au leadership pédagogique, et de générer un nouvel espace pour que les coordonnateurs puissent s’entendre sur un agenda attentif aux besoins de chaque zone.

RETOUR

Edelvives célèbre son 135e anniversaire...

SUIVANT

150 jeunes participent à la fête de Pâques...