22/Fév/2021 LIBAN

Les projets « Fratelli » et « Manos Unidas » luttent pour la faim dans le monde

« Plus de 250.000 enfants ne vont pas à l’école – au Liban. Je suis convaincu que l’éducation sauve des vies, soigne des blessures et assure un avenir meilleur et de paix » a affirmé le F. Miguel Cubeles, membre du Projet Fratelli, en parlant de la situation des enfants et des jeunes réfugiés dans le pays, dans une vidéo publié par « Manos Unidas » (Mains Unies).

Se référant au type d’aide que le Projet Fratelli offre aux personnes, le F. Miguel rappelle que beaucoup de ces réfugiés n’ont pas accès à des droits fondamentaux tels que le logement ou l’éducation. « La guerre continue en Syrie et, en même temps, le Liban vit une crise politique, sociale et économique, et comme les autres pays, il vit la crise sanitaire provoquée par la COVID 19. »

« Le Projet Fratelli, avec l’aide de Manos Unidas et d’autres organisation, s’efforce d’assurer, grâce à des programmes socio-éducatifs, la promotion, la protection et la défense des enfants et des jeunes » a précisé le F. Miguel (L’Hermitage Province).

Lutte contre la pauvreté, la faim et l’inégalité

Le Projet Fratelli et Manos Unidas poursuivent ensemble l’aide au plus démunis et luttent contre la pauvreté. Cette année, le thème central de la campagne de Manos Unidas est : « Sensibiliser la société à la lutte contre la pauvreté, la faim et les inégalité, et surtout sur les causes qui les produisent et les structures injustes qui les perpétuent ».

Selon les données recueillies par Manos Unidas, plus de 2 milliards de personnes ne disposent pas d’une alimentation suffisante, 3 milliards vivent sous le seuil de pauvreté, sans eau potable ni courant électrique. Et 6 milliards de personnes ne disposent pas d’une couverture sanitaire nécessaire. Pour Manos Unidas, « le grave situation que nous vivons actuellement nous oblige à renforcer notre engagement, car la faim dans le monde n’est qu’un reflet des inégalités qui existent ».

Projet Fratelli

Le Projet Fratelli, au Liban, est une initiative des Frères Maristes et Frères de La Salle qui accueille et offre une aide psycho-sociale aux enfants et aux jeunes réfugiés, surtout les Syriens. Le pays accueille actuellement près de 1,5 million de réfugiés.

RETOUR

Carême : Comme Marcellin, soyons doués dans...

SUIVANT

La Province de Compostelle travaille à évei...