09/Mai/2019 MAISON GéNéRALE

Lutter contre la violence à l’égard des enfants

Après trois ans en tant que groupe de travail commun, fin 2019 verra la première partie de l'accord entre FMSI, l'Université Catholique Papale de Paraná (PUC PR) et OEA (l'organisme spécialisé dans l'Enfance de l'Organisation Américaine des États – OEA) dont l'objectif est de lutter contre la violence à l'égard des enfants.

L'un des objectifs de ce projet, mis en place en 2016, est d'examiner les meilleurs moyens d'éradiquer la violence à l'encontre des enfants en Amérique latine. En 2017, Ana María Eyng (de la PUC PR), éducatrice, a visité six programmes travaillant avec des groupes vulnérables au Brésil, au Mexique, au Guatemala et au Chili. Elle a interrogé plus de 300 enfants, adolescents, parents, mères et professionnels impliqués. Sur les 6 programmes analysés, deux impliquent les Frères Maristes:

  • Communauté mariste: située dans la ville de São Paulo, au Brésil.
  • Trêve – Programmes communautaires maristes: une initiative de la Fondation Mariste pour la Solidarité (GESTA) au Chili.

Les résultats préliminaires de l'enquête – qui ont identifié certains facteurs concernant les enfants à risque – ont été présentés lors de la réunion du réseau international d'établissements d'enseignement supérieur mariste à Lima, au Pérou, qui s'est déroulée du 1er au 6 avril.

Afin que les enfants et les adolescents puissent également être informés sur le sujet, ainsi que les résumés analytiques traduits en portugais, en anglais et en espagnol et une version conviviale a été produite par les étudiants de l'école mariste Santa María (Montevideo, Uruguay).

La lutte contre la violence est un sujet clé pour l’Institut Mariste depuis sa fondation. L'intuition fondamentale de Marcellin Champagnat est née du choc qu'il a ressenti en voyant les punitions corporelles infligées par son professeur dans une école rurale de France au début du XIXe siècle. Jusqu'à la fin de sa vie, le Père Champagnat inculqua à ses éducateurs maristes l'importance d'éradiquer les abus physiques et psychologiques à l'école.

RETOUR

8 mai - Fête liturgique des martyrs d'Algér...

SUIVANT

Rencontre intercommunautaire de Frères...