Lettres à Marcellin

Frère Pierre Marie

1838-04-25

St. Genest-Malifaux, le 25 avril 1838.
Mon Révérend Père,
Le F. Rémy se rend à Notre-Dame de lHermitage pour se faire donner un rasoir et des souliers. Le petit Blachon a voulu absolument profiter de cette occasion pour aller voir si vous voudriez le recevoir. Je crois que vous pourriez ladmettre de nouveau dans la Société, parce que depuis la mission je nai que du bien à dire de lui, encore plus à présent que jamais. Ses parents en sont bien consentant et paieront tout ce quil faudra. Je ne sais pas sil le fera, mais il a bien envie dy retourner.
Mon Révérend Père, plus je vois arriver le moment du choix des Frères qui doivent partir pour lOcéanie, plus je redouble de zèle pour obtenir de Dieu et de vous, mon cher Père, cette grâce que je désire avec tant dardeur. Que je serais donc content, si le bon Dieu mexauçait! Je ne sais pas ce quil arrivera mais je madresse à Dieu et à Marie avec une grande confiance. Mon sacrifice est tout fait. Je suis prêt à partir dès que Dieu laura décidé. Jattends de jour en jour mon successeur, tant je suis persuadé que vous penserez à moi. Tels sont, mon Révérend Père, les sentiments de votre très soumis fils en Jésus et Marie,
F. Pierre Marie.
P.S. Nous avons encore près de 80 enfants, y compris 13 caméristes. Le Frère Rémy est parti à 9 heures et demie. Polynésie.

fonte: AFM 121.9

RETOUR

Lettres à Marcellin...

SUIVANT

Lettres à Marcellin...