Lettres de Marcellin 167

Marcellin Champagnat

1838-01-04

Cette lettre contraste avec les autres du même genre par Iempressement que met le Père à satisfaire le maire de Couzon. Beaucoup dautres se voient imposer des délais, lui par contre reçoit une promesse ferme pour la Toussaint. Nous ne connaissons aucune raison qui puisse justifier cet avantage. Cest dautant plus étonnant que laffaire naura pas de suite pour des raisons que nous ignorons également, à part lallusion que fait le Père Champagnat dans sa lettre à Frère François du 15 mars suivant (L.179).

La réponse à votre lettre se fait un peu at-tendre parce que dans le désir bien sin-cère de correspondre a la confiance dont vous nous donnez des marques si cons-tantes, nous avons voulu éxaminer de nouveau sil ny aurait pas moyen de vous fournir des frères au moins à Pâques, mais toutes nos nouvelles combinaisons ne nous ont offert aucune ressource. Ces jours-ci même nous avons été obligés de remplacer plusieurs de nos frères qui son tombés malades, de sorte que nous ne voyons pas quil soit possible cette année de satisfaire à votre demande.

Édition: Lettres de Marcellin J. B. Champagnat (1789-1840) Fondateur de l?Institut des Frères Maristes, présentés par Frère Paul Sester. Rome, Casa Generalizia dei Fratelli Maristi, 1985.

fonte: Daprès la minute, AFM, RCLA 1, p. 76, nº 8

RETOUR

Lettres de Marcellin 166...

SUIVANT

Lettres de Marcellin 173...