Lettres de Marcellin 235

Marcellin Champagnat

1838-12

La note sur l »Affaire des Sourds-muets de St-Etienne » (p. 589) permet suffisamment de situer cette lettre dans son contexte. La minute nindique aucune date. Dans le registre elle se situe entre le 24 novembre et le 4 décembre 1838. Ceci concorde à quelque chose près, avec ce que lon peut déduire de la lettre 320 qui présente en commun avec celle-ci Iallusion à la lettre du directeur de lInstitution et Iexpression: « si je suis (étais) toujours dans Iintention de former quelquun ». Comme il ny a guère de doute quil sagisse de la même réponse, la lettre du 14 février 1840 la situe presque une année auparavant, cest-à-dire début 1839. Cest pourquoi comptant avec les imprécisions de la mémoire, nous pensons pouvoir adopter la première date, à savoir décembre 1838.

Monsieur le Baron,

Au moment où jattendois une lettre mannonçant que ma demande au sujet de ladmission de deux de nos frères dans létablissement des sourds muets étoit accuelli, jen ai reçu une de Mr le Directeur du dit établissement me demandant de la part du ministre si je suis toujours dans lintention de faire former quelquun. Pressé par la ville de St Etienne, qui désire grandement voir commencer dans ses murs une si utile institution, je viens donc,Mr le Baron, vous prier davoir lextrême obligeance dappuyer ma demande comme vous aviez eu la bonté de me le promettre.

Vous connoissez mieux que moi tout le prix de cet établissement au quel vous aurez une très grande part. La ville de St Etienne vous en saura un gré infini et moi, je noublierai jamais vos bontés pour moi et pour mon oeuvre que je continue de vous recommander.

[CHAMPAGNAT]

Édition: Lettres de Marcellin J. B. Champagnat (1789-1840) Fondateur de l?Institut des Frères Maristes, présentés par Frère Paul Sester. Rome, Casa Generalizia dei Fratelli Maristi, 1985.

fonte: Daprès la minute, AFM, RCLA 1, p. 117, nº 134

RETOUR

Lettres de Marcellin 230...

SUIVANT

Lettres de Marcellin 236...