31/Juil/2020 MEXIQUE

Maristes connectés : espace virtuel de rencontre entre jeunes maristes d’Amérique

« MARISTES CONNECTÉS »est un espace virtuel entre les jeunes maristes d’Amérique qui profitent de vidéos conférences chaque quinzaine depuis le 23 avril 2020. C’est un milieu de partage au jour le jour de nos inquiétudes et de nos joies, de ce qui va bien et de ce qui va mal et de ce qui arrive en ces temps si bouleversés; ces moment nous permettent que, malgré que nous soyons isolés, nous soyons unis comme une famille Mariste qui partage les même valeurs et les mêmes rêves malgré que nous soyons dans des pays différents et des réalités différentes. Ce mouvement est né d’un lien de la Province Mariste du Brésil Centre-Sud avec celle du Mexique Central et qui s’est étendu aux 11 Provinces d’Amérique. Ce qui suit exprime le vécu de ceux qui se sont connectés…

« Je me suis levée un matin avec peu de travail à faire; c’était une autre journée, une journée pesante parce la même situation se poursuivait : la quarantaine! C’était horrible rien que d’y penser, et l’écrire était encore plus pénible; je suis devant une situation que je ne contrôle pas et que, sans doute, je ne sais comment cela va finir, mais il y avait quelque chose de différent. Aujourd’hui, c’était la journée que j’avais tellement attendue et qui suscitait tellement d’excitation chez moi; la connexion Mariste où je rencontrerais des jeunes des autres parties du monde qui, comme moi… ne savions pas ce qui adviendrait… L’heure est arrivée : j’étais très anxieuse, je ne savais pas à quoi m’attendre, j’avais très hâte de connaître de nouvelles personnes, de voir comment elles étaient; mais en même temps, je ressentais une certaine inquiétude à savoir si ma participation serait bonne, si j’allais me faire comprendre étant donné que tous ne parlaient pas la même langue que moi, ou si, tout simplement, je figerais et ne pourrais rien dire. Je suis entrée dans la rencontre, j’ai vu comment on m’a accueillie dans la réunion, comment les jeunes s’y sont retrouvés, et l’écran qui se remplissait de nouveaux visages, joyeux et complètement différents; l’organisateur a salué et a invité à commencer la rencontre.

Dès cet instant, toute forme de nervosité est disparue presque instantanément. Est disparue également la barrière de la langue et on a commencé à sentir une ambiance de joie et de fête; on nous a séparés par groupes plus petits et bien que nous ne nous soyons jamais rencontrés, j’ai senti comme si je les connaissais depuis toujours, j’ai senti ce charisme mariste qui nous caractérise tellement, et j’ai découvert que dans d’autres coins de la planète, il existe des personnes qui partagent une merveilleuse façon de faire face aux différentes réalités. Nous avons commencé à travailler sur la solidarité et nous sommes arrivés à une même conclusion : le besoin de faire du bruit, de faire le nécessaire pour que, de nouveau, les sourires éteints illuminent les rues abandonnées. Nous avons l’espérance qu’un monde nouveau va naître avec plus d’empathie et de compassion. Nous voyons la présence d’innombrables cœurs qui luttent pour une même cause et qui parlent un seul langage : l’Amour.

En partageant nos visions du monde et les défis auxquels nous faisons face jour après jour, j’ai découvert chez les autres des personnes qui, comme moi, connaissaient des difficultés. En plus de susciter de l’empathie en moi, cet échange m’a aidée à me rendre compte que, malgré l’isolement social, personne n’est seul. Nous traversons tous des moments difficiles, et cela signifie plus que jamais que nous devons être plus humains et offrir notre aide aux autres. Savoir que je puis compter sur des personnes si accueillantes me donne un nouveau souffle pour aller de l’avant et envisager un avenir meilleur.

Le fait d’entendre tant de voix et de sentir que l’on m’écoute a réveillé en moi un sentiment d’espérance, la volonté de faire quelque chose de différent, un sentiment d’optimisme et de joie, celui de savoir que notre esprit mariste est partagé, même si nous sommes de pays différents. La voix d’un jeune du Brésil résonne en moi, qui disait : « La solidarité et la compassion trouvent toujours le chemin, il n’y a pas d’excuses de ne pas les mettre en pratique »; cela m’a fait réfléchir à ce que je peux faire pour aider et partager ce charisme mariste qui nous distingue ».

Ce qui précède est notre prise de parole; nous sommes des Jeunes Maristes d’Amérique; c’est ce que nous vivons quand nous nous connectons et tissons des réseaux. Malgré les difficultés par lesquelles passe notre monde, nous sommes prêts à rêver et à avancer dans la foi, la solidarité, l’espérance et la patience.

Dans la réalité actuelle, chacune de nos vies et de nos histoires peuvent marquer la société d’un esprit créatif et transformant, en donnant la possibilité d’apporter de la lumière dans chaque recoin du monde. L’occasion de nous connecter nous permet de réaliser une lecture de foi de nos réalités, concernés et occupés à ce qui se passe; attentifs aux besoins de chaque contexte.

Ainsi donc, grâce à notre spiritualité et à notre engagement maristes, nous voulons répondre de manière créatrice, être des agents de changement grâce à la solidarité transformatrice. Grâce à un regard plein d’espérance, nous entrevoyons une résurgence de l’humanité grâce à une nouvelle normalité.

Le rêve de Champagnat continue d’être présent et plus vivant que jamais – et l’ADN Mariste continue de couler dans le cœur de toutes les Provinces de l’Amérique Mariste; il touche, il relie, il transforme nos vies.

Avec amour et reconnaissance, par les Jeunes Maristes d’Amérique:

  • Irene Rodas M. – Amérique Centrale
  • Catalina María Dankert – Brésil Centre-Sud
  • Emmanuelle Baldassri Carles – Cruz del Sur
  • Eva Moncluth – Roberto Sánchez – Mexique Central
  • Sertio Hernández – Mexique Occidental
  • Luciana Landivar Uriona – Santa María de Los Andes
RETOUR

Le district de Mélanésie rejoint officielle...

SUIVANT

Le projet « Partageons le voyage » à Quito...