22/Déc/2020 MAISON GéNéRALE

Message de Noël du Frère Ernesto, Supérieur Général

Télécharger PDF: English | Español | Français | Português
Video: English | Español | Français | Português

Construisons des foyers de lumière,
guidées par l’étoile de Bethléem

Chers Maristes de Champagnat,

De Rome recevez mes salutations fraternelles, avec mes meilleurs vœux pour chacun d’entre vous, vos communautés et vos familles, dans la situation pas facile dans laquelle nous vivons, partout dans le monde, à cause de la pandémie.

Dire Noël, c’est parler de la lumière de Dieu parmi nous. Lumière qui brille au milieu des ténèbres. On peut avoir l’impression qu’en cette année 2020 l’obscurité s’est intensifiée et, par conséquent, il est plus difficile de découvrir la lumière dans tout ce que nous vivons.  Et pourtant, cette lumière n’a pas cessé d’être présente.

Il y a trois mois, j’ai envoyé une circulaire à l’Institut, vous invitant à construire des « foyers de lumière », à prendre soin de la vie et à susciter une nouvelle vie. 

Je vous invite à être attentifs pour que notre lumière intérieure reste allumée, afin qu’ensemble nous puissions être, en tant que « Famille charismatique mariste », « phare d’espérance, dans ce monde turbulent », à l’invitation du XXIIème Chapitre Général.

Noël est un moment favorable pour chercher des moyens de raviver cette lumière :

  • Lumière qui nous vient de la Bonne Nouvelle d’avoir Dieu parmi nous, car Noël c’est ça.
  • Une lumière qui suscite l’espérance en nous, face à l’incertitude qui nous entoure.
  • Lumière qui nous aide à aller au-delà de nos peurs et angoisses (qui se sont intensifiées en raison des circonstances que nous traversons dans le monde).
  • Lumière que nous percevons dans la générosité et le dévouement de tant de gens au service des autres
  • Lumière qui nous guide pour visualiser un avenir différent, que nous cherchons à créer ensemble, sous le regard de Dieu. Comme l’étoile de Bethléem qui a guidé les Mages venus de l’Orient à aller au-delà de leurs horizons.

Dans la Circulaire, je mentionne l’idée de prendre soin de cette lumière en chacun de nous, de développer l’intériorité et la spiritualité. Plonger dans son intérieur et sentir fortement la lumière pleine d’espérance de Dieu.

Pour ce faire, nous apprenons de Marie. Nous pouvons imaginer son cœur, si libre et plein de Dieu et donc transparent de sa lumière. Marie laissait transparaître la lumière de Dieu, cette lumière qui provenait de son intérieur. Nous sommes invités à vivre la même expérience.

Invités aussi à mieux « connecter » avec la lumière de chacun de ceux qui nous entourent, dans la communauté, dans la famille, dans la Fraternité, au travail. 

Invités à connecter avec la lumière de ceux qui sont les plus vulnérables ou manquent même du nécessaire.  Connectez-vous avec eux pour partager et partager avec nous. Et soyons éclairés par eux.

« Être un phare d’espoir dans ce monde turbulent » : est une invitation à le faire, non pas en tant qu’individus, mais en tant que communauté, en tant que famille, en tant que famille mariste globale.

Marcellin a été lumière dans les situations sombres qui le touchaient à vivre. Soyons lumière, comme lui, et répandons-nous la lumière parmi ceux qui nous entourent.

Guidés par l’étoile de Bethléem, construisons des « foyers de lumière » en ce moment particulier de fragilité et de vulnérabilité que nous vivons dans le monde.

Mes meilleurs vœux à chacun d’entre vous, à vos familles, à vos fraternités, à vos communautés. Que ce Noël et l’année prochaine 2021 soient remplis d’espérance.

Fraternellement
Frère Ernesto Sánchez Barba

Télécharger PDF: English | Español | Français | Português
Video: English | Español | Français | Português

RETOUR

Lettre d'Alep no 40...

SUIVANT

Le Vicaire général souligne que l’éducat...