14/Août/2022 MAISON GéNéRALE

Message du Supérieur Général pour la solennité de Notre-Dame de l’Assomption

Le 15 août, solennité de Notre-Dame de l’Assomption, nous célébrons dans la joie le chemin de foi et d’espérance de Marie. Elle continue à être notre inspiration, comme elle le fut depuis les origines de notre Institut, et elle l’a été aussi pour l’Église depuis ses débuts. La vie même de Jésus a été marquée par la proximité et la tendresse de sa mère, Marie, de même que par son esprit de foi, d’ouverture et de disponibilité envers Dieu.

En ce jour, nous nous unissons au Magnificat qu’Elle chante éternellement : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur parce qu’il a jeté les yeux sur son humble servante… » (Lc 1, 46-48).

Le Pape François, lors de l’audience tenue à la fin de la Conférence générale, faisant référence à Marie, nous disait :
Marcellin Champagnat « a suivi l’exemple de la Vierge Marie, la ‘Bonne Mère’ comme il disait : Marie était une femme simple d’un peuple en périphérie, mais son coeur regardait plus loin, elle avait l’horizon du Royaume de Dieu, elle était une personne ouverte. Et cela éclate dans le Magnificat, où le plan du salut de Dieu résonne à travers la voix de son humble servante. Quoi de plus beau, de plus efficace que le Magnificat pour éduquer un enfant, une fillette, un garçon qui s’ouvre à Dieu et à son plan d’amour? Le Magnificat contient une vision de la vie et de l’histoire; c’est une école de foi et de prière qui libère de l’enfermement sur soi-même et de tout spiritualisme, et qui montre la joie de croire, d’espérer et d’aimer selon l’Évangile du Christ ».

La célébration du 15 août, fête patronale de l’Institut (Const. 50.3), est une belle occasion de contempler le coeur de Marie et de voir, avec humilité, si notre coeur s’ouvre à la présence de Dieu et à ses appels continuels : dépasser nos peurs et nos insécurités pour nous lancer généreusement au service des plus nécessiteux; relire et méditer en son coeur (cf Lc 2, 19) les situations et les défis qui se présentent à nous dans le contexte actuel, cherchant à y répondre prophétiquement et dans l’espérance.

Elle nous inspire et nous accompagne sur ce chemin. Je vous souhaite, à tous, une joyeuse fête mariale!

______________
Fr. Ernesto Sánchez – Supérieur Général

RETOUR

15 août : Fête Patronale de l’Institute...

SUIVANT

Voix Maristes : Essais sur le Leadership Serv...