09/Jul/2019 MOZAMBIQUE

Modèle éducatif innovateur en Afrique

Le programme éducatif « New Horizons » entre dans sa deuxième phase dans 21 écoles et communautés du Malawi, de l’Angola, de la Zambie, de l’Afrique du Sud et du Mozambique au service de 18.334 étudiants, 790 enseignants et 469 employés dans les écoles.

Le projet éducatif « New Horizons » est né en 2015 grâce à l’initiative de la Commission Africaine de Mission afin de répondre à l’appel du Plan Stratégique de l’Administration générale qui demande d’être « au service des enfants et des jeunes, spécialement les plus vulnérables ou exclus ».

Ce programme éducatif est également approuvé par la Conférence des Supérieurs Majeurs d’Afrique, la FMSI, le Secrétariat de l’Éducation, le Secrétariat d’Éducation et d’Évangélisation de l’Institut Mariste et bénéficie du soutien de la Misean Cara.

« New Horizons » a lancé sa première phase en avril 2016, dans le but de former des éducateurs maristes grâce à la formation permanente en pédagogie, en leadership éducatif et en gestion. Dans la seconde phase, « New Horizon » a comme défi d’assurer l’éducation des enfants d’une manière équitable, et faire des écoles un lieu où tous les étudiants ont les mêmes possibilités, surtout les élèves qui risquent l’exclusion et la marginalisation.

La réunion de lancement (kick off) de la seconde phase de « New Horizons » se fera du 23 au 28 juillet, à Maputo au Mozambique, et espère atteindre les objectifs suivants :

  1. Augmenter l’accès à une éducation de qualité aux garçons et aux filles, enfants de familles pauvres et marginalisées, dans les 21 écoles maristes des 6 pays impliqués, avec la participation d’experts locaux formés par « New Horizons I ».
  2. Renforcer la capacité des écoles maristes qui peuvent éradiquer la violence et la discrimination contre les enfants dans l’entourage scolaire et communautaire, en mettant accent sur les droits de l’enfant et des méthodes d’enseignement inclusives qui assurent le bien-être des enfants.
  3. Améliorer les compétences des dirigeants scolaires et des professeurs afin que les écoles arrivent à des standards éducatifs de qualité et de durabilité.
  4. Renforcer le système éducatif au niveau institutionnel en fonction des capacités à protéger les droits des enfants.
RETOUR

Volontariat mariste international...

SUIVANT

Économe mariste...