16/Juin/2022 ROYAUME-UNI

Nouvelles recherches sur le frère Walfrid, fondateur du Celtic Football Club

En 2017, Michael Connolly, étudiant chercheur à l’Université de Stirling, en Écosse, a reçu une bourse pour enquêter sur la vie et l’œuvre de frère Walfrid (Andrew Kerins, 1840 – 1915), qui est surtout connu comme le fondateur du Club de Football Cetic, en 1887/1888. Michael a obtenu un doctorat pour ses recherches en février 2022. Grâce à des recherches originales dans des archives en Irlande, en Écosse, à Londres et à Saint-Genis-Laval, en France, Michael a pu construire un récit de la vie du frère Walfrid, depuis son enfance, en Irlande, pendant les années de la Grande Famine (1845-52), jusqu’à sa décision d’émigrer à Glasgow, à l’âge de 15 ans, pour chercher du travail, sa participation aux cours du soir organisés par les frères maristes, et sa décision de rejoindre les frères, ce qui l’a conduit à son noviciat. à Beaucamps. en 1864.

Michael Connolly présente des informations détaillées sur les premières années de frère Walfrid en tant qu’enseignant à Glasgow, et montre comment ses premières expériences de pauvreté et de manque d’éducation l’ont conduit à adhérer à un ordre dédié à l’éducation des enfants pauvres et au soulagement de la pauvreté. Walfrid souhaitait également soutenir la communauté irlandaise de Glasgow qui luttait pour sortir de la pauvreté et de la discrimination. Le football est apparu à la fin du XIXe siècle comme un moyen d’offrir des loisirs et des divertissements aux masses. Frère Walfrid a vu le potentiel du football pour soutenir la communauté catholique irlandaise et pour collecter des fonds afin de fournir des repas aux enfants pauvres de l’East End de Glasgow. Le Celtic Football Club connaît rapidement le succès en Écosse et devient un sujet de fierté pour la communauté catholique irlandaise.

Le frère Walfrid s’est installé à Londres en 1892 et y a travaillé dans des écoles jusqu’en 1906. Connolly montre qu’il a continué à se préoccuper des enfants pauvres, collectant des fonds pour payer les uniformes. Il a également continué à promouvoir le football comme un moyen sain pour ces jeunes d’utiliser leur énergie et de nouer des relations les uns avec les autres. 

À soixante-six ans, les compétences de leadership et d’organisation de frère Walfrid ont été mises à contribution lorsqu’on lui a demandé de se rendre à Grove Ferry, dans le Kent, où les frères français avaient établi une école à la suite des lois Combes qui avaient entraîné l’expulsion des ordres religieux de France. Il se retire à Dumfries, en 1912, où il meurt trois ans plus tard, le 17 avril 1915. Il a maintenu son lien avec le Celtic après avoir quitté Glasgow, et dans ses dernières années, il recevait un télégramme chaque samedi pour l’informer des résultats du match du jour. Il est commémoré par des statues dans sa ville natale de Ballymote, en Irlande, et à l’extérieur du Celtic Park, à Glasgow, rappelant aux joueurs, au personnel et aux fans l’objectif caritatif initial du Celtic : fournir de la nourriture aux enfants pauvres. Le Celtic poursuit l’œuvre caritative de Walfrid par le biais de la Fondation du Celtic.

Michael Connolly raconte l’œuvre des frères maristes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, ce qui donne une image plus complète que celle que nous avions jusqu’à présent des premiers frères maristes pionniers, en Écosse et en Angleterre. Il démontre avec succès que la fondation du Celtic FC était cohérente avec les trois caractéristiques essentielles de la vie de Walfrid : sa vocation religieuse, son désir de s’occuper des enfants pauvres et son amour du sport. Il voyait le potentiel du football à fournir un centre d’intérêt sain pour les énergies des jeunes et, plus important encore, à collecter des fonds pour nourrir les enfants pauvres. Nous sommes redevables à Michael de cette biographie complète et inspirante, ainsi que de la découverte d’un grand nombre de nouvelles informations sur le travail des frères maristes, en Ecosse et en Angleterre. Michael s’efforce actuellement d’organiser la publication de ses recherches afin qu’elles puissent être partagées avec un public plus large.

______________

Sur la photo : Michael Connolly avec une peinture de frère Walfrid par Peter Howson, un artiste écossais bien connu.


Vidéo du dîner inaugural du frère Walfrid qui s’est tenu à Grove Ferry le 28 mai 2022, où le frère Walfrid a aidé à établir le pensionnat en 1906, lorsque les Frères français ont dû quitter la France. L’événement a permis de récolter plus de £8,00 pour la Fondation Celtique qui poursuit le travail caritatif du Frère Walfrid :

RETOUR

Programme «Viens et vois» à Baucau...

SUIVANT

Webinaire International pour les Directeurs d...