14/Jun/2006 MEXIQUE

Pentecôte missionnaire

Dans la Province du Mexique Central, il est de plus en plus fréquent que des jeunes de 15 à 18 ans et quelques-uns de luniversité consacrent la Semaine sainte à partager leur foi et leur vie dans de petits villages où ils se rendent en mission.
Cette année, pour célébrer Dieu qui nous donne son Esprit au milieu des pauvres et de ceux que nous évangélisons, nous avons organisé une veillée de jeunes appelée Pentecôte missionnaire. Notre but était de célébrer la venue de lEsprit Saint, de partager les fruits de notre mission de la Semaine sainte et de fraterniser avec dautres missionnaires.

Ces 24 heures ont été une occasion de fraterniser pour une centaine de missionnaires de plusieurs collèges. Ils ont joué, réfléchi, prié et recherché la volonté de Dieu sur chacun d?eux à partir de la vie de chacun.

Le Collège México Bachillerato, notre hôte, a offert à notre réflexion lopéra rock Jésus-Christ Superstar, présenté par les élèves eux-mêmes, pour nous rappeler la passion, le mort et la résurrection du Christ, et pour nous mettre dans l?esprit du thème du jour.

En après-midi, des messages évangéliques ont été exprimés par de la danse contemporaine et des danses liturgiques. De plus, nous avons fait un jeu très intéressant appelé À la conquête des sept dons, une activité qui consiste à rechercher des cadeaux.

Le clou de notre journée a été lEucharistie, à laquelle tous ont participé en formant sept équipes (les sept dons de lEsprit). La célébration a débuté par une danse d?entrée durant laquelle on portait de l?encens, puis il y a eu une cérémonie du pardon au cours de laquelle nous étions tous attachés à une corde pour rappeler notre péché personnel et social. Père Enrique, le célébrant, nous a aspergés d?eau bénite et nous a déliés. Il y a alors eu une danse pour accueillir la Bible et une dramatisation de l?Évangile. Pour les prières d?intercession, nous avons utilisé un cérémonial indigène maya, la bénédiction des quatre coins du monde, pour prier pour tous les peuples de la terre. Il y a eu la présentation des offrandes qui symbolisaient nos missions et une danse de la paix très émouvante.

Ce fut un temps très enrichissant durant lequel chaque groupe de missionnaires a pu partager les fruits de sa mission : ce quil a appris, les valeurs découvertes chez les gens, ce qui a été pour chacun une occasion de maturation personnelle et, surtout, lexpérience de foi d?un peuple simple et pauvre qui se confie totalement en Dieu.

Une douce saveur nous reste à la bouche lorsque nous découvrons que Dieu est présent dans nos missions. En les évaluant, nous nous rendons compte quIl a fait des merveilles et que nous sommes heureux.

RETOUR

Place saint Marcellin Champagnat...

SUIVANT

Séan Sammon : « Trois aspects révolutionna...