04/Déc/2018 MAISON GéNéRALE

« Père, nos vies sont déjà données »

C’est le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception de Marie, que seront béatifiés, à Oran, nos dix-neuf frères et sœurs. Parmi eux, le frère Henri Vergès.

Leur vie a été prise en même temps que celle de milliers de leurs frères et sœurs algériens qui, eux aussi, ont perdu la vie en choisissant de rester fidèles à leur foi en Dieu, à leur conscience et par amour de leur pays. Ainsi 114 imams sont morts parce qu’ils ont refusé de justifier la violence.

Comme disait sœur Paul-Hélène peu de temps avant sa mort : « Père, nos vies sont déjà données. » Leur vie était donnée à Dieu et au peuple auquel l’amour les avait liés.

L’Église les offre à notre monde comme modèles pour notre vie de disciple aujourd’hui et demain. Bienheureux, ils sont en avant de nous sur le chemin du témoignage que notre Eglise est appelée à rendre sur cette terre d’Algérie qui, depuis le premier siècle, a été irriguée du sang des martyrs.

 

Nous pouvons maintenant les prier. Car, bienheureux, ils continuent leur mission, associés plus que jamais à l’œuvre du Seigneur dont l’Esprit travaille sans cesse dans les cœurs.

À la célébration de la béatification, l’Institut sera représenté par le Frère Ernesto Sánchez, Supérieur général, le Frère Antonio Martínez Estaún, Postulateur de l'Institut, le Frère Pere Ferre, Provincial de l'Ermitage, aux côtés des Frères qui vivent dans ce pays africain. D’autres Frères de la province de l’Hermitage, ainsi que des parents du frère Henri Vergès seront également présents.

RETOUR

Brasil Centro-Sul...

SUIVANT

Terre de mission...