24/Déc/2010 NOUVELLE-ZéLANDE

Province de la Nouvelle Zélande

Le mardi, 16 décembre, a connu l?accueil officiel du Fr. Emili dans la Province de la Nouvelle Zélande. La première partie de la cérémonie d?accueil s?est déroulée au Te Kamaka marae (ce qui veut dire : le Rocher) au Collège Hato Petera. Il a été accueilli dans le marae guidé par les grand-mères et les grandes tantes, en réponse au discours de bienvenue. Il était accompagné par le Frère Carl qui venait de terminer comme Provincial la soirée avant et par le Fr. David McDonald, le Provincial élu et par sa famille, ses parents et ses frères.Après le discours officiel de bienvenue, les hôtes ont chanté à notre honneur, les invités, un chant comme c?est dans la tradition qui dit que les mots sont parfumés quand on les chante. Le Frère Emili a répondu en Maori. Il était facile de voir la joie sur le visage des hôtes. En réponse, nous les invités, comme les Frères Emili et David, nous nous sommes mis debout pour chanter le Salve Regina.Après le thé du matin, le group s?est rendu au Collège (Sacred Heart College) où la chapelle avait été préparée. Le Fr. David et sa famille accueillaient les gens dans la chapelle où les orateurs introduisaient à la fête. Au cours de la cérémonie, les Frères, les laïcs maristes, les collègues et les amis étaient assis sur la droite, tandis que les hôtes, les parents du Fr. David et la communauté de Saint Pierre, prenaient place sur la gauche. Puis ce fut le tour du frère du Fr. David de répondre aux discours de bienvenue. La famille du Fr. David s?est présentée avec le manteau de plumes, signe de reconnaissance de son rôle, et il en fut revêtu par les anciens du groupe.Le Fr. Emili lui a demandé d?assumer la tâche de Provincial et il lui a présenté le cierge, symbole du service de l?autorité qu?il exercera dans la Province : les frères et les laïcs ensemble. Le Fr. Carl s?est défait du taonga (signe de l?autorité) qu?il lui avait été remis quelques années auparavant, et le taonga du service de l?autorité passa au Fr. David. Ils se sont donné la traditionnelle accolade, le hongi (les pointes des nez se touchent pour dire qu?ils partagent le même esprit de vie, la même respiration).Le Fr. David pris la parole pour accueillir tout le monde avec des mots de remerciement. Il reconnu, avec un rire réprimé, que nous avions dû porter notre orateur (le Fr. Steve Filipo) de Samao et le Fr. Michael Potter du Vietnam, tous les deux très doués dans la langue Maori. Et bien sûr, comme partout dans cette partie du monde, la fête continua dans la salle à manger où nous avons pu goûter les plats délicieux de la cuisine, préparés par des volontaires de l?équipe des enseignants du Collège.

RETOUR

À travers les yeux dun enfant...

SUIVANT

Week-end Vocationnel...