11/Déc/2013 MEXIQUE

Province du Mexique Occidental

Le 7 novembre, nous nous sommes rencontrés à l’Université Mariste de Guadalajara afin de partir ensemble vers La Chona où notre rencontre devait avoir lieu. Arrivés à la maison de rencontre, nous nous sommes aperçus que nous étions attendus par les responsables de l’animation provinciale de la pastorale vocationnelle.

On nous informa de l’objectif de la rencontre, puis, grâce à des jeux et des chants, nous nous sommes présentés, nous avons partagé qui nous sommes, d’où nous venons et quel est notre travail actuel. Avant de commencer le premier bloc de travail, on nous invita à vivre un temps de prière et de prise de conscience de ce qui a marqué la vie de Jésus, de Marie et de Marcellin.

On nous présenta le projet de la pédagogie vocationnelle en nous invitant à réfléchir sur notre action dans les œuvres et à identifier ce que nous faisons en ce sens, pour ensuite le partager en groupes. Nous avons terminé notre journée par un temps de contemplation afin d’intérioriser ce que nous sommes à travers ce que nous avons vu et senti.

Le lendemain fut intense. Nous avons réfléchi sur l’élan qui est donné au niveau provincial quant à la culture des vocations et ce à l’aide de quatre aspects spécifiques à partir du mot AMOR : Accompagner – Manifester – O(rar)Prier – Réfléchir la vocation. Nous avons cherché à travailler de manière à concrétiser nos projets à chacun des niveaux scolaires où nous travaillons ; ce fut une grande richesse de partager nos idées et de prendre conscience qu’il y a de bonnes choses qui se réalisent en ce sens.

Le soir, nous avons présenté une partie des projets que nous venions de réaliser afin de créer une ambiance de culture vocationnelle : les groupes vocationnels (pour le secondaire) et PROgramme JUvénil Vocationnel (pour les jeunes maristes du baccalauréat). En ce qui regarde spécifiquement la pastorale vocationnelle mariste, nous avons eu l’occasion d’entendre l’expérience d’accompagnement de trois jeunes en formation de notre Province ; ils nous ont éclairés pour mieux savoir ce que l’on doit faire et comment accompagner les jeunes qui nous côtoient.

Il est très important de mentionner que tout au long de la journée, on a intercalé des moments de réflexion et de travail à l’aide d’images, de dessins et de danse ; nous avons expérimenté personnellement le projet éducatif que l’on veut proposer à la Province comme un don en vue de favoriser la culture vocationnelle. Nous avons aussi eu un moment de célébration eucharistique ; on y a réfléchi sur la bonté de la création et nous avons pris conscience de notre mission pastorale face à notre responsabilité d’être des co-créateurs. Nous avons terminé les activités par un repas de fête ; nous avons laissé libre cours à nos talents artistiques, partageant ensemble le don de la fraternité.

Les jours ont passé comme un « coup de vent » jusqu’au samedi, notre dernière journée d’activités. Nous avons présenté le projet éducatif pour l’intérioriser avant de l’appliquer dans la pratique. Nous avons été invités à présenter, à l’aide d’un dessin, nos engagements en relation avec le cheminement vocationnel et avec nous-mêmes, avec notre mission dans les œuvres maristes et partout où nous pouvons le mettre en œuvre dans nos milieux de vie.

Enfin, arriva le moment de faire les valises et d’entreprendre notre voyage de retour à la maison avec nos engagements et avec un cœur revigoré et plein de reconnaissance.

________________
F. Melisio Tiscareño

RETOUR

Province de Rio Grande do Sul...

SUIVANT

Noviciat Interprovincial de Passo Fundo...