28/May/2007 ESPAGNE

Quelques suggestions pour travailler dans le futur

La méthodologie de travail quont suivi les participants dans la Rencontre internationale de « Processus de formation commune de frères et laïcs » est arrivé à se clore par des cercles concentriques allant de synthèse en synthèse. Une fois écoutés les apports fournis, pièce à pièce, par les représentants des Provinces, la mosaïque de la réalité actuelle de la formation commune des frères et des laïcs sest constituée. Contemplant cette mosaïque, on a procédé à marquer ce qui est commun dans tous les programmes ou cours réalisés, dénoncer les carences ou offrir les nouveautés. Une idée est restée bien claire. La communauté, la fidélité et le style de Marie sont trois référents fondamentaux que peuvent partager frères et laïcs pour susciter un développement commun de la formation.

La synthèse finale a réuni une série dénoncés qui essaient de signaler lhorizon ouvert vers lequel doit se diriger la formation commune des frères et des laïcs. Ces énoncés référés indiquent que la formation mariste, proposée pour le futur aux frères et aux laïques, doit partir dexpériences vécues et doit être reliée à des progrès structurés et vécus en communauté pour épauler des réponses à la vocation mariste comme frères et comme laïcs. Ces processus doivent inviter à lassimilation de la spiritualité mariste, au partage de la solidarité et de la croissance personnelle. On parle dans ces énoncés de promouvoir un style de formation joyeuse et épanouie, en harmonie avec la simplicité mariste. Aussi la formation doit mettre en relief la place du frère et du laïc dans lÉglise, au service du Royaume et de lévangélisation. Elle suggère la nécessité pour ces développements formatifs d?être intégrés dans les plans des Provinces et personnifiés dans la culture. Aussi on se réfère à la nécessité de préparer une équipe de formateurs.

Ces coups de pinceau synthétiques, avec lesquelles sest terminé le passage méthodologique du JUGER, ont donné au Secrétariat de laïcs les éléments avec lesquels devront compter ceux qui préparent la formation mariste commune des frères et des laïcs dans le futur.

Le décalage méthodologique qui a considéré lAGIR a permis aux participants de réfléchir sur deux grands champs daction : le premier a recueilli de précieux apports au sujet des actions qui doivent se développer pour mettre en pratique le processus commun de formation des frères et des laïcs dans chaque région de lInstitut. Et le second a offert une série de d?apports sur les actions que devra terminer le Secrétariat des laïcs. Toutes les initiatives qui ont surgi dans la Rencontre internationale, célébrée aux Avellanes du 14 au 20 mai 2007, seront étudiées par la suite pour voir la manière concrète de les mener à bien.

Les assistants ont fini leurs travaux par la rédaction dune lettre, adressée aux frères et aux laïcs du monde mariste, dans laquelle ils manifestent la joie de sêtre rencontrés et la satisfaction davoir vécu ces quelques jours pleins de créativité qui augurent un futur encourageant pour lInstitut.

1 | 2

RETOUR

La restructuration vue par le Conseil génér...

SUIVANT

Rencontre internationale sur les Processus de...