20/Nov/2019 MAISON GéNéRALE

Révision Périodique Universelle ? Bolivie

Durant la semaine du 4 au 10 novembre eut lieu, au siège des Nations Unies à Genève, la dernière étape du projet sur l’Examen Périodique Universelle de Bolivie. Les Maristes, en lien avec d’autres organisations (un total de 18), ont participé à l’élaboration d’un rapport qui veut refléter la situation de la population bolivienne en lien avec les droits humains.

Suite à ce rapport, une série de recommandations ont été adressées au gouvernement bolivien, spécialement à ce qui a trait aux droits des garçons, des filles, des adolescent(e)s et des femmes. Ces recommandations ont été transmises lors de diverses rencontres avec une vingtaine de missions permanentes (pays présents aux Nations Unies) au cours du mois d’octobre.

Finalement, dans la première semaine de novembre, il a été possible de réaliser la dernière partie du projet qui consiste en diverses actions. Les principales ont été :

  1. Présence à l'acte officiel, où les différents pays font leur rapport au pays examiné (en l'occurrence la Bolivie).
  2. Acte parallèle, où l’on expose devant les participants les principales conclusions du projet réalisé.
  3. Rencontre avec la personne chargée de la Mission Permanente de Bolivie, à Genève, pour lui présenter les principaux points de rapport qui a été élaboré.

Durant cette dernière session devant les Nations Unies, le F. Ángel Diego García Otaola, Directeur du Secrétariat de Solidarité, a été accompagné de Mme Paulina Beltrán Rocha, représentante des 18 organisations de la Société Civile bolivienne, qui a élaboré le rapport où l’on trouve aussi celui de FMSI pour la partie mariste.

Il faut remercier toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration du rapport, de même que le travail de Maria D’Onofrio, coordonnatrice du projet pour la partie du CCIG (Centre Catholique International de Genève).

Dans ce travail, on retrouve également Brad et Pat, deux anciens élèves maristes d’Australie, qui ont collaboré à tout le déroulement, en lien avec le F. Chris Wills, d’Australie, qui a également participé dans l’accompagnement.


Examen périodique universel

C'est un processus mené par le Conseil des Droits de l'Homme (CDH). Il consiste en un examen périodique de la protection des droits de l'homme dans chacun des États membre des Nations Unies.

Ce processus comprend les phases suivantes:

  1. L’État présente le rapport sur les droits de l’homme dans le pays;
  2. Examen et dialogue interactif entre l'État examiné et les États membres de la CDH ainsi que les États observateurs;
  3. Adoption du rapport de la CDH – Les organisations non gouvernementales peuvent s'adresser oralement à l'État et aux membres de la CDH;
  4. La dernière phase implique à la fois l'État et les ONG et les instituts nationaux des droits de l'homme intéressés par la mise en œuvre des recommandations.

Ce processus constitue un cycle qui dure quatre ans et demi et, à la fin de cette période, l’État est à nouveau examiné par ceux qui composent la CDH.

FMSI a participé à l’élaboration de 44 rapports, avec la coopération d’autres ONG ou à elle seule (13 de l'Amérique, 2 d'Europe, 13 d'Afrique, 9 d'Océanie et 7 d'Asie).

RETOUR

Lancement du Projet « Debout, Parle & Agis ...

SUIVANT

District Mariste d'Asie...