23/Déc/2008 MAISON GéNéRALE

Seconde réunion des futurs membres de la communauté de lHermitage

Les lecteurs suivent sûrement semaine après semaine les changements qui se produisent à lHermitage. Jusquà présent nous avons vu des images de démolition, mais déjà nous commençons à apercevoir les premières photos de ce que seront les nouveaux édifices. Comme au temps de saint Marcellin, les supérieurs, en même temps qu?on remodèle une maison, construisent la communauté qui animera la vie vécue sous son toit. Pour cela, les membres de la future communauté qui résidera à lHermitage se sont réunis à Rome du 9 au 13 décembre 2008 pour la deuxième fois. Le but de ces rencontres est de créer un réseau de relations entre eux pour se connaître et pour assumer les rôles quils tiendront quand commenceront leurs activités.

À cette réunion, étaient présents les frères Benito Arbués, Jean-Pierre Destombes, Miro Reckziegel, Neville Salomon, Allan De Castro ; les laïques Annie Girka et Marie Élida Quiñones, et le couple argentin Ernesto et Norma Spagnoli. La communauté sera composée de huit frères et quatre laïcs. Nont pas pu assister à cette réunion les frères Diogène Musine, à cause de problèmes de visa, et George Palandre qui a dû passer quelques jours à lhôpital pour des problèmes de c?ur. Reste à nommer encore un frère de la Province de lHermitage pour compléter le nombre de douze membres. Les frères Luis García Sobrado, Vicaire général, Albert André et Josep Marie Soteras les ont accompagnés dans leur réflexion.

Les premières séances ont servi à échanger sur les nouveautés de lHermitage depuis la dernière rencontre. Le plus significatif a été la bénédiction officielle de la reconstruction, donnée par lévêque de Saint Etienne. Celui-ci était accompagné des architectes qui dirigent le projet et du frère Provincial de lHermitage.

Le projet que doit développer cette communauté vise trois grandes lignes daction : LHermitage veut être une maison daccueil, de formation mariste et de diffusion de la figure et de la spiritualité mariste.

Les participants ont commencé par partager leurs intuitions pour savoir comment doit cheminer chacun des membres de la communauté et la communauté elle-même afin de répondre aux défis qui se posent à eux. À partir de ces intuitions ils ont commencé à dessiner un possible projet communautaire qui définisse le type de communauté qu?ils veulent construire. Pour aider cette réflexion on a compté sur le témoignage du couple Josep Buetas et Mercè Caminal qui a vécu pendant un an avec la communauté des frères au Chaco (Paraguay).

Dans ce domaine de la formation, des itinéraires personnels et communautaires de formation s?esquissent avec le charisme et la mission. Cette proposition offrirait aux personnes accueillies à lHermitage la possibilité de développer une dynamique de croissance humaine et spirituelle en réalisant un itinéraire (route Champagnat, les fresques …) pour confronter leur propre vie avec celle de Marcellin. On a pensé adapter la retraite ignacienne de 30 jours à la manière mariste, proposer une retraite de 10 jours à partir du document lEau du Rocher, ou bien réaliser une expérience spirituelle dun jour. Le frère Jaume Parés leur a fait part de lexpérience daccompagnement des personnes qui suivent les itinéraires spirituels que lon vit à Avellanes.

Une série de points pratiques ont été examinés le dernier jour de la rencontre. À relever particulièrement celui de lapprentissage intensif du français que trois laïcs et trois frères suivront en France de février à novembre 2009.

Le travail réalisé pendant ces journées est une approche de plus aux réponses que frères et laïcs désirent offrir dans ce nouvel Hermitage.

RETOUR

Chemins de croissance personnelle et mariste...

SUIVANT

Fr. Seán Sammon...