20/Déc/2007 RWANDA

Solennité de l?Immaculée Conception à Save

Les groupes de jeunes, connus comme « Groupes Champagnat » ont commencé en 1999. Ils fonctionnent actuellement dans 6 paroisses autour de nos Communautés de Byimana et de Save. Ce sont des groupes, apparus spontanément après la canonisation de notre Fondateur, et qui s?appellent des « fraternités ». Ses membres se réunissent, lisent ensemble la vie de Marcellin, prient le rosaire et se consacrent à enseigner à lire et à écrire à ceux qui ne sont pas scolarisés. Une fois par trimestre ils ont une retraite spirituelle.

Au Congo nous avions déjà « les Amis de Marcellin Champagnat », doù sont sorti la majorité des vocations de frères dans le pays. Maintenant, le 8 décembre dernier, un ancien élève a eu lidée excellente de lancer une campagne en faveur des fraternités maristes, inconnues encore dans le contexte général de la Province. On a organisé une partie de football entre les frères et les membres dun Institut de recherche de la partie sud du Ruanda. Les frères ont appelé leur équipe « dUmurezi FC » (Umurezi cest-à-dire éducateur), et les chercheurs ont pris le nom « dUbumenyi FC » (Ubumenyi c?est la connaissance). Le résultat a été de 4 à 2 pour les frères. Ensuite a eu lieu une fête accompagnée de danses traditionnelles et d?un concours de poésie, au cours de laquelle a été présentée la campagne des fraternités. Lidée a reçu un accueil excellent de la part des anciens élèves et des parents des élèves actuels qui connaissent bien la qualité de léducation donnée dans les centres maristes.

La rencontre sportive a été organisée pour honorer la Bonne Mère et réunir les frères avec les anciens élèves. Les frères venaient de Madagascar, du Congo et du Ruanda. Quelques religieux montfortains se sont ajoutés pour compléter léquipe. Les s?urs maristes étaient prêtes à intervenir en cas de nécessité pour les premiers soins. Le Stade Huye était plein de supporters. Latmosphère était agréable, puisque les spectateurs encourageaient également aux deux équipes. Il y avait en outre beaucoup de plaisanteries, puisque les joueurs étaient des hommes entre 40 et 50 ans.

Notre désir est de consolider encore plus « les Groupes Champagnat » et « les Amis de Marcellin Champagnat » pour commencer tout de suite à encourager lesprit des fraternités maristes.

RETOUR

La Famille, Église Locale, Salut du Monde...

SUIVANT

La place de Marie dans le document de Spiritu...