20/Jul/2011 MAISON GéNéRALE

Sur le chemin de la béatification

Le lundi 27 juin un appel de la Congrégation pour les causes des saints rejoint notre maison générale. Au bout du fil Don Claudio Iovine, vice Promoteur de la foi, (autrefois dit ‘l’avocat du diable’), demande d’apporter en Congrégation 10 exemplaires de la positio du Frère Crisanto et de ses compagnons martyrs. Le groupe se compose de 66 Frères Maristes et de 2 laïcs tués lors de la persécution de l’Eglise en Espagne de 1936-39.

Les copies vont permettre aux censeurs théologiens (8) de lire la positio et de s’exprimer sur la validité de la démonstration du martyre.

Plus simplement, qu’est-ce que cela signifie ? Cela veut dire que ce groupe de nos martyrs a pris la route de la béatification et se trouve dans les phases finales :

1-probablement en mars 2012 le travail des censeurs théologiens,

2-une année après, 2013, la cause sera examinée par un groupe de cardinaux et évêques,

3-puis nous sera communiquée la data de la béatification. Celle-ci a des chances de survenir au cours de l’année 2014.

Cela semble encore loin, mais trois ans sont vite passés. Nous avons à peine le temps de préparer nos cœurs.

Ce groupe de martyrs, auquel le Fr. Crisanto donne le nom, forme une cause complexe. Elle regroupe des Frères tués en plusieurs villes de l’Espagne, à des dates différentes: Las Avellanes, Toledo, Valencia, Vich, Ribadesella, Badajoz, Malaga, Madrid, Chinchon… Huesca, Denia, Arceniega, Barcelone.

Il est vrai que nous connaissons peu ces martyrs ; si nous prenions un peu de temps nous arriverions très vite à les admirer et à en être fiers puisqu’ils sont de notre famille. Avant de les tuer, à beaucoup il était dit : « Si vous renoncez au Christ, vous êtes libres!». Mais ils n’ont pas renoncé au Christ et pour Lui ils ont perdu la vie. Ces martyrs font partie du trésor de notre famille.

Si vous entrez dans Nos Documents Maristes, dans le livre Nos Modèles de Sainteté Mariste, vous trouverez près de 100 pages d’information sur ce groupe de martyrs. La lecture est facile parce que le texte est composé de chapitres courts et vivants.

Cette nouvelle doit susciter joie et gratitude : ce sont des membres de notre famille qui seront reconnus martyrs, c’est-à-dire, reconnus comme des personnes qui ont préféré le Christ à leur vie. Gratitude aussi envers le Frère Gabriele Andreucci qui a écrit la Positio : trois volumes, ensemble ils comptent près de 2500 pages, format A4, un travail colossal.

RETOUR

L?Asie mariste aujourd?hui et demain...

SUIVANT

Avancer ensamble...