06/Mai/2022 MAISON GéNéRALE

Une délégation de FMSI au Malawi pour évaluer les défis de l’éducation

Le directeur de FMSI, Andrea Rossi, accompagné du frère Mark Omede, directeur adjoint du Secrétariat de la Mission et de Rita Pala, du personnel de FMSI, s’est rendu au Malawi pour une visite de suivi du projet « Equité d’accès à une éducation de qualité pour les filles et les enfants défavorisés au Malawi », soutenu par Misean Cara. L’équipe a visité deux des sept écoles impliquées dans le projet et a pu s’entretenir avec des élèves, des enseignants, des parents et des directeurs d’école. Le projet vise à assurer l’égalité d’accès à une éducation de qualité, en particulier pour les filles, dans une région où cela n’est souvent pas garanti.

Fondation Mariste pour la Solidarité Internationale

FMSI est une fondation de l’Administration Générale de l’Institut mariste et travaille dans le monde entier pour promouvoir une nouvelle mentalité et des initiatives concrètes au profit des enfants et des jeunes, en particulier les plus sans défense et les plus abandonnés, afin de rendre le monde meilleur pour les enfants et les jeunes.

Actuellement, FMSI et le Secrétariat à l’Éducation et à l’Évangélisation des Frères Maristes mettent conjointement en œuvre deux projets au Malawi, qui visent à lever les obstacles qui empêchent les élèves défavorisés et non internes, en particulier les filles, d’accéder à l’éducation dans le pays.

Andrea Rossi a déclaré que le but de leur visite est d’apprécier la contribution des Frères Maristes à l’amélioration de la qualité et de l’accès à l’éducation pour chaque enfant. « En tant qu’organisation basée sur les droits de l’enfant, notre plus grande préoccupation est toujours le bien-être des enfants dans tous les pays où les frères maristes sont présents. Ainsi, notre visite au Malawi nous donnera l’occasion de comprendre et d’apprécier les défis auxquels les enfants sont confrontés et comment nous pouvons travailler au mieux avec nos parties prenantes, comme le gouvernement, pour les relever et garantir que chaque enfant ait accès à une éducation de qualité », a déclaré Rossi.

« Nous voulons lutter contre l’abandon scolaire et améliorer la qualité de l’enseignement dans les écoles publiques du Malawi et de tout autre pays où les frères maristes sont présents. Nous voulons créer des programmes de résilience et des activités génératrices de revenus afin d’assurer la durabilité du projet », a déclaré Rossi.

Le directeur de l’éducation, de la jeunesse et des sports du conseil de district de Salima, Alfred Hauya, a déclaré que moins d’un quart des apprenants qui passent le PLSCE (Primary School Leaving Certificate of Education) parviennent à l’école secondaire en raison du manque de place.

Hauya a donc demandé à la délégation d’envisager de soutenir le gouvernement dans la construction d’auberges et de salles de classe supplémentaires afin de faciliter l’augmentation du nombre d’apprenants sélectionnés dans les écoles secondaires.

Dans ses remarques, la commissaire du district de Salima, Grace Chirwa-Kanyimbiri, a assuré FMSI que son conseil fournira le soutien nécessaire pour que le projet atteigne ses objectifs.

Actuellement, les frères maristes mettent en œuvre leurs interventions à la Likuni Boys Secondary School de Lilongwe, à la Champagnat Community Day Secondary School (CDSS) et à la Marist Secondary School de Dedza, à la St. Charles Luwanga Secondary School de Balaka, aux Zomba Catholic et Mayaka Community Day Secondary Schools de Zomba et aux Msalura et Mafco CDSS de Salima.

RETOUR

Les étudiants de l’Université Mariste de ...

SUIVANT

Un autre regard, un podcast pour une lecture ...