26/Sep/2013 FRANCE

Une nouvelle culture religieuse

Le F. Joe Mc Kee, Vicaire Général, a présenté le F. Supérieur Général des « Christian Brothers », Philip Pinto, en donnant un bref aperçu de sa personne et de sa congrégation. Le F. Philip Pinto, originaire de l’Inde, a fait un exposé sur le leadership à partir d’une approche prenant en compte une nouvelle culture religieuse, afin de partager le fait d’être frère, le leadership et le mystère de Dieu. Il s’agit de voir les choses d’une manière différente, a-t-il dit. A partir du passage biblique de Jésus dans la synagogue de Nazareth, dont le message est centré sur l’expression « donner la vue aux aveugles », le F. Philip a expliqué que de son expérience dans l’enfance a surgi en lui la conviction fondamentale que Dieu est bien plus grand que les religions, et que ce monde est « l’agenda » de Dieu. Il a ensuite invité l’assemblée à un moment d’intériorité.

Dans la deuxième partie de son intervention le F. Philip a insisté sur le fait que les rôles des religieux ont changé et comment ces rôles questionnent la place que les personnes consacrées tiennent aujourd’hui. Il faut recommencer, a-t-il dit ; comment faire pour expérimenter Dieu, à l’instar Jésus ? Il faut changer la culture de la congrégation, opter pour l’animation, créer des équipes d’animation, de communication avec les frères, de fraternité, ce qui fait tomber nos masques et nous présente tels que nous sommes : fragiles, a-t-il dit. Voir Jésus à partir de son humanité. Opter pour la non-violence qui remet en question un leader sur la manière de traiter les autres ; partir de l’invitation, pas du pouvoir. Il a ensuite affirmé que la blessure est la semence du désir le plus profond. Reconnaître ses blessures, leur donner un nom… ; c’est de cette mort que surgira la vie. Et enfin il a proposé un chemin d’action : passer de la tête au cœur, et du cœur à la volonté.

Le reste de la journée a été laissé à la réflexion personnelle, excepté un moment de l’après-midi où le travail s’est fait en groupes. Des questions ont été proposées en vue de la réflexion et de la mise en commun : parmi les sujets abordés, lequel t’a touché le plus au niveau personnel ? Lesquels éclairent le mieux la réflexion sur l’Institut et son avenir ? Quel horizon nouveau découvres-tu dans le fait d’être des mystiques, d’être des prophètes, d’être des leaders ?

Dansl’Eucharistie, en lien avec le thème de la liturgie de la Parole, les anciens Supérieurs Généraux –  Benito Arbués et Seán Sammon – et l’actuel, Emili Turú, ainsi que l’architecte Joan Puig-Pey, ont été invités à poser un geste : refaire, avec de briques, une belle composition symbolisant la volonté actuelle de reconstruction, afin d’éveiller l’aurore dans l’Institut. 

RETOUR

District du Paraguay...

SUIVANT

Province d?Australie...