28/Aug/2008 MAISON GéNéRALE

Une nouvelle génération de 22 chercheurs maristes

S?achevait le « Cours sur le patrimoine mariste », de six mois, organisé à Rome pour les frères de langue anglaise. Vers la fin d?une eucharistie qui a mis en relief la diversité culturelle de l?Institut et son internationalité, le Fr. Seán Sammon, Supérieur général, et les frères Michel Green et Aureliano Brambila, directeurs du cours, ont remis les diplômes correspondants aux nouveaux chercheurs du patrimoine mariste.

Le cours a été organisé, en premier lieu, pour créer un nouveau groupe de frères maristes en vue d?approfondir le patrimoine spirituel de l?Institut. Ces frères, à leur tour, devront être à même d?en aider d?autres à approfondir la connaissance de l?histoire et de la spiritualité maristes dans différentes parties du monde. Deuxièmement, entreprendre de nouvelles recherches qui enrichissent le corpus existant. Et enfin, repérer de nouveaux chercheurs qui soient susceptibles de remplacer les écrivains, animateurs et chercheurs de la génération précédente.

Le groupe se composait de 22 frères venant de 18 pays et de 16 Provinces maristes différentes. Le plus jeune avait 27 ans, et le plus âgé, 75. Parmi les participants il y avait deux frères temporaires qui, dès la fin du cours, ont commencé la retraite préparatoire à la profession perpétuelle. Toute cette diversité a été harmonisée par le charisme mariste.

La méthodologie utilisée durant les 19 semaines du cours a été un harmonieux mélange de conférences et de recherche personnelle. Les intervenants ont été au nombre de 17 : les frères Kieran Fenn (Écriture Sainte) ; Neville Solomon (Contexte français) ; Edward Clisby (Lettres passives de Champagnat et autres témoignages mineurs) ; Pau Fornells (Laïcs maristes) ; Alain Delorme (Premiers frères) ; Peter Rodney (L?Eau du Rocher) ; Carlos Martinez (Mission éducative mariste) ; Dominick Pujia (Solidarité mariste) ; Giovanni Bigotto (Saints maristes) ; Ernesto Sánchez (Pastorale des vocations) ; Pedro Herreros (Règle de 1837) et André Lanfrey (Origines et évolution de la spiritualité mariste). De la part de la Famille Mariste ont collaboré aussi le P. Alois Greiler (Société de Marie), et les S?urs Vivienne Golstein (S.M.), et Margaret Ryan (S.M.S.M.).

La recherche personnelle est partie de centres communs pour tous les participants, tels les origines maristes et les lettres du Fondateur. À la fin du cours, chacun a dû présenter un travail de recherche personnelle sur un sujet de son choix. Pendant le cours, les frères ont eu l?occasion de participer à un pèlerinage aux lieux maristes, qui a duré deux semaines.

L?évaluation du cours a été très satisfaisante à tout point de vue. Il a été fait mention en particulier des facilités qu?offre la Maison générale, spécialement en ce qui concerne l?accès aux archives de l?Institut. Les uns après les autres, les frères ont regagné leurs lieux de vie et d?apostolat, joyeux et satisfaits d?avoir pu participer à cette heureuse initiative.

RETOUR

Fr. Sebastião Antônio Ferrarini...

SUIVANT

Une école mariste qui s?occupe des enfants d...