26/Aug/2015 PéROU

Une université mariste décerne le titre de « Docteur Honoris Causa » à un théologien

L’Université « Marcelino Champagnat » a décerné au P. Gustavo Gutiérrez Merino le titre de Docteur Honoris Causa le 14 août dernier à Lima (Pérou).

Selon un communiqué publié sur Facebook le 16 août, l’université le lui a accordé « en raison de son excellence académique, de sa production intellectuelle, de son inlassable labeur pastoral en faveur des plus nécessiteux et de son apport théologique à l’Église des XXe et XXIe siècles. »

C’est le Dr César Delgado Barreto, Docteur Honoris Causa de cette institution et ami d’enfance du P. Gustavo, qui a esquissé la biographique de ce dernier.

L’investiture en tant que Docteur Honoris Causa s’est tenue dans l’université, qui « est honorée d’avoir accordé cette distinction à une personne ayant consacré sa vie en faveur de l’humanisation du monde. »

« La profondeur intellectuelle de Gustavo Gutiérrez est admirable », poursuit le communiqué. « Sa pensée condense une connaissance profonde non seulement de la théologie et de la philosophie dans leurs différents domaines, mais aussi de l’art, particulièrement la littérature péruvienne, dont il se sent spécialement proche. »

Le P. Gustavo est un philosophe et un théologien péruvien. Il a donné naissance à une des propositions théologiques qui ont influencé le plus l’Église catholique et la société latino-américaine : la théologie de la libération.

Après avoir achevé ses études secondaires dans le collège mariste San Luis (Pérou), il a étudié la psychologie dans la faculté de médecine de la « Universidad Nacional Mayor de San Marcos » entre 1947 et 1950.

Il est entré au séminaire à Santiago du Chili et a été envoyé en Europe pour compléter ses études supérieures.

Là il a fait ses études dans la faculté théologique de Louvain (Belgique) et dans la faculté théologique de Lyon (France). Parmi ses professeurs, Henri de Lubac et Yves Congar, entre autres.

Ceci lui a permis de prendre contact avec les théologiens du Concile et de dialoguer avec le monde de la théologie protestante, spécialement avec Karl Barth. Il est ordonné prêtre en 1959 et en 1960 il retourne à Lima.

Depuis 1995 il est membre de l’Académie Péruvienne de la Langue. En 1998 il entre comme novice dans l’ordre dominicain.

En 2003, en même temps que le journaliste polonais Ryszard Kapuscinski, ils reçoivent en Espagne le Prix « Príncipe de Asturias » de Communication et Humanités en reconnaissance de leur « souci pour les secteurs les plus défavorisés et par le fait d’être des modèles éthiques et admirables de tolérance et de profondeur humanistique. »

Il a obtenu les prix suivants : Docteur Honoris Causa par la « Universidad Nacional Mayor de San Marcos » (1992) ; Prix « Príncipe de Asturias de Comunicación y Humanidades » (2003) ; Doctorat Honoris Causa en Théologie par l’Université de Yale (2009) ; Médaille R.P. Jorge Dintilhac par la « Pontificia Universidad Católica » du Pérou (2010) ; Prix National de Culture par le « Ministerio de Cultura » du Pérou (2012).

RETOUR

V?ux et Jubilé d'Argent le jour de l'Assompt...

SUIVANT

Préparation de la rencontre américaine d?é...