2022-10-30 SPAIN

Josep Ramonet Gallart

Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Josep RAMONET GALLART décédé le dimanche 30 octobre 2022, à l’âge de 87 ans, dont 70 ans de profession religieuse.
Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Mataró, sa famille et ses amis,
vous invitent à les rejoindre par la prière.
Ses funérailles seront célébrées le mercredi 2 novembre 2022, à 11h00,
à la chapelle du Monastère de Santa Maria de Bellpuig de ,
et seront suivies de l’inhumation au cimetière.
Qu’il repose dans la paix du Seigneur.
Suffrages : cf. Constitutions n°38.3
« La passion pour Dieu et pour l’humanité donne sens et orientation à ta consécration religieuse comme frère »
OÙ TU IRAS Règle de Vie des Frères Maristes, N° 10

Dorve, qui signifie étymologiquement « le village au pied d’une grande montagne », dépend de la commune de Guingueta d’Àneu, dans la région du Pallars Sobirà. Dans ce décor pyrénéen, un garçon nommé Josep est né le 4 mai 1935. Son père est agriculteur et sa mère, femme au foyer. Il a commencé son cheminement mariste à l’âge de onze ans comme juvéniste, à Les Avellanes où il a également suivi le postulat et le noviciat, jusqu’à sa profession religieuse. Ensuite, il fait le scolasticat à Vic, où il approfondit ses études pour devenir enseignant. Sa première mission en tant que professeur se déroule à l’école « Sagrat Cor » à Igualada. Le support de son dévouement au long de sa vie comprend l’éducation, la direction et l’économat. Comme éducateur, il a laissé son empreinte à Igualada, Lleida (en plusieurs étapes) et Llinars del Vallés (où il est également formateur des juvénistes). Sa maîtrise du français, perfectionnée à l’École Supérieure des Langues de Madrid, fait de lui un professeur de cette langue, très proche de son lieu de naissance et des membres de sa famille qui habitent en France. Dans les années soixante-dix, il dirige l’école de Barcelona Sants, pendant trois ans, et celle d’Igualada, pendant cinq ans. Entre-temps, il est diplômé en philosophie à l’Angelicum de Rome. Il assure l’économat à Rubí, Lleida, Barcelone Les Corts, Sabadell et Barcelone La Immaculada. Dans certains cas, il assure également l’économat de la communauté. Son cursus s’enrichit à plusieurs reprises d’espaces de formation mariste, qu’il a perfectionnés à Roma-Velletri, L’Escorial et Manziana.

Il vit sa retraite à Les Avellanes et, enfin, à Mataró. Une fracture récente du fémur, aggravée par des complications supplémentaires alors qu’il se rétablissait à Sant Andreu de Llavaneres, marque la fin de son parcours terrestre pour participer à la fête de la Toussaint au paradis.
Frère Josep Ramonet était un grand travailleur. Cette caractéristique était soutenue par des valeurs profondes et fermes qui constituaient sa spiritualité. Sa confiance en Dieu et en la Bonne Mère se nourrissait de pratiques de piété simples, de dévotion eucharistique et mariale, qui ont façonné son être de Frère Mariste. Homme toujours dévoué et responsable dans les tâches assignées. Son sens de l’économie était une façon de s’occuper de la maison, mais en même temps il ne ménageait pas sa peine dans le service. Les plaisanteries, l’humour, les petites collaborations émaillaient son quotidien, passant du temps avec des Frères à jouer aux cartes, préparant la prière, accompagnant les Frères dépendants. Tandis que sa santé limitait son action, il a fait une découverte aussi douloureuse que libératrice de voir que la dignité de la personne est au-dessus de son « apparente inutilité ». Saint Marcellin disait : « Être Frère Mariste, c’est s’engager à se faire saint ». Marie
l’attend les bras ouverts.

PREV

Anthony Atkinson...

NEXT

José Israel Beltrán Beltrán...