XVIII Capítulo – 1985, Roma

09/1985 – 132 Irmãos participantes

Le Chapitre commence avec une tâche bien définie. Outre quil doit élire, comme tout Chapitre le Gouvernement général et faire le point sur ce qui a été vécu au cours des dernières années, il doit aussi assurer létude définitive des Constitutions pour les proposer à lapprobation du Saint Siège. Les Statuts, incorporés au texte des Constitutions, sont léquivalent de lancien Directoire.A la fin du Chapitre, apparaît une série ouverte de priorités que lon pourrait regrouper ainsi :* Voir à travers la diminution et le vieillissement un appel à une pastorale des vocations et un besoin de redéfinir les priorités apostoliques.* Renforcer la formation avec le désir explicite de rédiger et de mettre en pratique un Guide de la Formation.* Continuer et amplifier le dynamisme créé par « Pauvreté et justice ».* Faire grandir la spiritualité apostolique comme moyen dunifier la vie.* Revitaliser notre identité,* Promouvoir l’inculturation.* Transmettre sans délai les Constitutions à tout lInstitut.La Conférence générale des Provinciaux a lieu, pour la première fois, hors de Rome, 4 Veranopolis (Brésil) et coïncide avec le centenaire de larrivée des Frères en Amérique latine (1889). Ce sont trois semaines qui marquent une nouvelle forme dorganisation de cette Assemblée. Six jeunes Frères sont invités par le Frère Charles Howard à y participer et à y apporter la sensibilité et la vision qui leur sont propres.Peu avant le Chapitre, le Supérieur et son Conseil présentent à lInstitut un rapport dans lequel ils suggèrent quelques lignes dactions pour lavenir immédiat :* Développer des attitudes et des pratiques de discernement (personnel et communautaire).* Développer notre solidarité ( « ad intra » et « ad extra »).* Réaliser une plus grande ouverture aux laïcs ( mission partagée avec eux ).