27/Juin/2020 ILES FIDJI

Première profession au noviciat des Frères Maristes du Pacifique à Lomeri

Le samedi 20 juin, les frères Ienraku Temoai et Ieremia Karekennatu ont fait leur première profession de vœux en tant que Frères Maristes de Champagnat.  Frère Kees van der Weert, coordinateur national des Frères Maristes à Fidji, a reçu leurs vœux au nom du Supérieur général.  La messe de profession a été célébrée par le curé de Lomeri, le père Beniata Korintetaake (MSC).  Comme Ienraku et Ieremia, le P. Beniata est aussi un ressortissant de I-Kiribati.

En raison des restrictions imposées par le gouvernement dans le cadre du Covid-19, le nombre de personnes présentes sur chaque site était limité à 20, de sorte que la chapelle, qui déborde normalement, semblait décidément vide.  Le Frère Jone Seduadua, le maître des novices, était bien soutenu par le groupe mariste Champagnat de la paroisse de Lomeri.  Ils se sont occupés des préparatifs et des décorations, de la chorale, des cérémonies culturelles, ainsi que du déjeuner de fête.  Le nombre de participants n’était peut-être pas au rendez-vous, mais l’esprit mariste l’était certainement.

Maintenant, le Frère Ienraku et le Frère Ieremia font leurs études de post-noviciat à Suva.


De gauche à droite : Fergus Garrett, Jone Seduadua, Ieremia Karekennatu, Beniata Korintetaake, Ienraku Temoai, Kees van der Weert.

RETOUR

Fr. Ken McDonald parle sur les Normes de prot...

SUIVANT

Comment la pandémie a un impact sur l’édu...