Les droits de l’enfant dans l’Institut

 

Les droits de l’enfant dans l’InstitutCes dernières années, la promotion et la défense des droits de l’enfant ont été une priorité de la mission de l’Institut. Les 21e et 22e Chapitres généraux appellent à la défense et à la promotion des droits de l’enfant. Les deux Assemblées Internationales de la Mission ont soutenu cette importance accordée aux droits de l’enfant et ont appelé à ce que nos lieux d’engagements soient des lieux basés sur les principes de ces droits. Cela a permis de mieux comprendre les droits de l’enfant et la façon de les défendre. Cela signifie également que dans nos engagements, nous avons essayé de faire en sorte que les droits des enfants soient respectés, promus et protégés.

En outre, FMSI a obtenu le statut social auprès des Nations Unies, à Genève, afin que l’institution puisse défendre les droits de l’enfant en participant à l’Examen périodique universel.

La protection des enfants et des jeunes est un élément important du respect des droits des enfants. L’Administration générale a organisé deux séminaires sur ce thème à l’intention des responsables de l’Institut tout entier : Assurer la sécurité des enfants (2012) et Créer un environnement sûr pour les enfants (2016).

 

L’abus est l’antithèse même de nos valeurs maristes

Une autre étape importante a été la déclaration du XXIIe Chapitre général de 2017 aux survivants et aux victimes d’abus :  » L’abus est l’antithèse même de nos valeurs maristes, et sape le but même de notre Institut. Tout abus d’enfants est une trahison des nobles idéaux de notre fondateur, saint Marcellin Champagnat. »

L’Institut poursuit cet engagement en faveur des droits de l’enfant et veille à ce qu’ils soient respectés et promus dans tous nos engagements dans le monde.