MARCELLIN CHAMPAGNAT

Saint Marcellin Champagnat, père mariste, fondateur de l’Institut des Frères Maristes, s’est passionné pour Dieu et s’est engagé avec enthousiasme auprès des enfants et des jeunes, surtout ceux dans le besoin. De nos jours, une communauté internationale de frères continue son projet.

Quand il a vu des enfants et des jeunes sans éducation religieuse, Marcellin s’est exclamé : “Il nous faut des frères.” Le 2 janvier 1817, il a commencé avec deux jeunes le projet de l’Institut des Petits Frères de Marie.

Le pape Jean-Paul II a canonisé Marcellin le 18 avril 1999 sur la Place Saint-Pierre au Vatican et l’a reconnu comme un saint de l’Église universelle.

BIOGRAPHIES

Les frères maristes

Fondateur de lInstitut des Petit-Frères de Marie

Fondateur de lInstitut des Frères Maristes

Compendium Vitae, Virtutum ac Miracolorum

L?histoire de St Marcellin Champagnat et de ses co-fondateurs de la Société de Marie

La Mission Educative Mariste

ÉCRITS Á MARCELLIN

Depuis longtemps, javais envie détablir une école primaire à St. Symphorien-le-Château. M. le Préfet a bien voulu me donner son autorisation pour en former une. Ayant entendu parler de linstitution que vous dirigez, le bien quon en dit nous fait désirer que votre institution sétablisse dans la commune. Je vous assure que lon verra avec plaisir lécole primaire dirigée par vos Frères.

Le sujet abordé dans cette lettre est une demande des Frères pour l’ouverture d’écoles. Ce thème sera repris dans de nombreuses autres lettres adressées au P. Champagna. 15/09/1823.

VOIR TOUTES LES LETTRES

ÉCRITS DE MARCELLIN

J’ai été bien content d’apprendre de vos nouvel(les). Je suis bien content de vous savoir en bonne santé. Je sais aussi que vous avez un bon nombre d’enfans, vous aurez par conséquent un bon nombre de copies de vos vertus, car c’est sur vous que vos enfans se forment, c’est d’après vos exemples, qu’ils ne manquent de regler leur conduite.

C’est sans doute en réponse à une lettre de nouvel an que le Fondateur répond à frère Barthélemy (Badard) comme il le fera encore l’année suivante. 21/01/1830

VOIR TOUTES LES LETTRES

BÉATIFICATION

29 mai 1955

Marcellin Champagnat, notre fondateur, a été béatifié le 29 mai 1955 sur la Place Saint-Pierre. Quarante-six ans après sa mort commença un parcours qui le conduirait à la béatification, puis à la canonisation (1999). Le procès diocésain avait duré cinq ans et, en 1896, le Pape Léon XIII signa le décret d’introduction de la cause ; dès lors Champagnat était « vénérable ». C’est 59 ans plus tard, à la solennité de la Pentecôte, qu’il fut béatifié lors de la célébration présidée par le Cardinal Tedeschini.

Bulletin de l’Institu n. 160 – Tome XXI, p. 628

LE BÉATIFICATION

En cette tiède matinée de la Pentecôte, le 29 mai 1955, alors que l’air n’est pas encore alourdi par les chaleurs accablantes de l’été romain, des groupes de Frères Maristes, de toutes les provinces de l’Institut, venus de 35 pays et représentant autant de nationalités, convergent de tous les points de la ville vers la basilique de Saint-Pierre. Ils vont assister à la béatification de leur Père, le Vénérable Marcellin Champagnat. Ils sont 600 qui ont été choisis pour représenter leurs confrères à ces grandioses cérémonies, 600 privilégiés, désignés par le sort ou choisis d’office à cause de leurs fonctions, ou pour d’autres raisons qui les rendent un peu confus de se trouver là, de préférence à tant d’autres tout aussi méritants qu’eux. Mais enfin, on les a désignés et ils sont venus.
Pour une fois l’obéissance leur aura été bien douce. Depuis la veille, on a l’impression qu’il y a des Frères Maristes partout dans la Ville Éternelle, car leur rabat blanc sur le costume noir les fait reconnaître de loin et, puisqu’ils ont si peu de temps, ils le mettent à profit pour voir les beaux monuments de Rome.
Ils se hâtent donc vers la basilique, heureux et rayonnants. Comment ne le seraient-ils pas ? C’est pour leur Père bien-aimé tout ce déploiement, ces grands tableaux suspendus à l’entrée de la basilique ou dans la gloire du Bernin, ces décorations somptueuses à l’intérieur de Saint-Pierre ; pour lui tous ces hommages rendus au centre de la catholicité. Les pèlerins d’occasion, qui se rendent à Saint-Pierre pour profiter d’une béatification, ont pour eux des regards pleins d’admiration et presque d’envie.

CANONISATION

18 avril 1999

Le pape Jean-Paul II a canonisé Marcellin le 18 avril 1999 sur la Place Saint-Pierre au Vatican et l’a reconnu comme un saint de l’Église universelle.

UN COEUR SANS FRONTIÈRES

La canonisation de Saint Marcellin Champagnat, fondateur des Frères Maristes, a eu lieu le 18 avril 1999 sur la Place Saint-Pierre du Vatican. Cette vidéo rassemble des images et des paroles des célébrations qui se sont déroulées à Rome ce long week-end. Ainsi, en un peu moins de trente minutes, les événements et les émotions d’une page historique sont condensés. Ils sont comme des étincelles de feu qui peuvent réveiller la mémoire et la mémoire. Ce n’est pas une question de nostalgie. C’est un engagement de vivre aujourd’hui, dans chaque cœur fidèle et dans chaque pays du monde, la spiritualité et la mission d’un saint qui a compris dans sa vie l’Évangile comme amour sans frontières.