01/Fév/2022 MAISON GéNéRALE

XXVIe Journée mondiale de la vie consacrée

Le 2 février, en la fête de la Présentation du Seigneur au Temple, l’Église célèbre la 26e Journée mondiale de la vie consacrée. Le thème de cette année est « Marcher ensemble », une invitation à participer au « voyage » de la synodalité de l’Église. Le cardinal João Braz de Aviz, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, et le secrétaire de ce dicastère, Monseigneur José Rodríguez Carballo, adressent une lettre à tous les hommes et femmes consacrés, les invitant à participer activement au parcours ecclésial qui s’est ouvert le 10 octobre 2021, intitulé : Pour une Église synodale : communion, participation et mission.

Dans son Exhortation apostolique post-synodale Vita Consecrata, publiée en 1996, le Pape Jean-Paul II note que « la vie consacrée est placée au cœur même de l’Église comme un élément décisif pour sa mission, puisqu’elle fait comprendre la nature intime de la vocation chrétienne et la tension de toute l’Église-Épouse vers l’union avec l’unique Époux. »

En ce qui concerne le Frère Religieux et la vie consacrée, le document «Identité et Mission du Religieux Frère dans l’Église» de la la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique souligne que « Le religieux frère et les religieuses, avec leur participation au mystère salvifique du Christ et de l’Église, sont mémoire permanente pour le peuple chrétien de l’importance du don total d’eux-mêmes à Dieu et que la mission de l’Église, respectant les différentes vocations et ministères qui en font partie, est unique et partagée par tous».

Faisant allusion à la Mission des Frères Maristes, le XXIIe Chapitre général souligne que « Notre vocation implique une disponibilité globale dans notre famille mondiale, en nous engageant dans la transformation du monde, à côté des pauvres, spécialement les enfants et les jeunes. Être frères nous appelle à être signes d’humanité pleine, ce qui implique de guérir les blessures de notre vie, de promouvoir la dignité de chaque personne et de soigner notre maison commune. »

Avec le Pape François, qui célébrera la messe au Vatican à 17h30 heure italienne, nous demandons que le Seigneur inspire les religieux et religieuses à être une voix prophétique et un phare d’espérance dans un monde en turbulence.

RETOUR

La Province du Nigeria a organisé une format...

SUIVANT

Entrée des novices au noviciat interprovinci...