21/Déc/2017 GUATEMALA

La Promesse de Fourvière


Tout au long de l’histoire de notre province, de nombreux laïcs ont partagé avec les Frères la mission de différentes plateformes, telles que éducatives, pastorales, administratives, fraternelles. Beaucoup d’entre nous ont commencé à pressentir qu’être des collaborateurs dans la mission n’était qu’une dimension de notre vie mariste et que notre désire était de partager la foi, la spiritualité et la vie. Nous avons senti que Dieu nous appelait pour vivre notre vocation comme chrétiens à travers la spiritualité mariste, donc si c’est un appel, cela impliquerai pour nous de mener un processus de discernement personnel pour répondre avec conviction à cet appel.


C’est ainsi qu’en 2015 l’itinéraire de l’accompagnement vocationnel laïc a été lancé, avec l’accompagnement personnel comme instrument pour le discernement vocationnel. Beaucoup d’entre nous, laïcs, ont vu cette proposition avec enthousiasme, et avec les Frères qui décidèrent d’être les témoins de notre cheminement, nous nous sommes lancés dans la recherche de la volonté de Dieu. Au cours des années nous avons vérifié que le processus nous a permis de connaître nos forces et nos faiblesses, nous avons pris conscience que Jésus doit être au centre de nos vies, et nous pouvons confirmer que la spiritualité mariste donne de la consistance et un sens au projet de nos vies.


Conscient de notre cheminement et de ses implications, nous avons demandé à notre provincial, que notre chemin soit validé et accepté à travers une manifestation publique reconnue par la province. C’est la raison pour laquelle le 28 novembre et le 8 décembre, 42 laïcs du Salvador et du Guatemala, devant la communauté mariste, ont fait un pas en avant sur le chemin du décernement vocationnel et ont proclamé notre Promesse Fourviére, comme expression de notre engagement à continuer dans un processus de discernement personnel que nous espérons culminer avec  la manifestation publique de la connexion avec le charisme mariste pour appartenir à cette grand famille charismatique.


Nous nous confions à Marie, elle qui fait tout parmi nous, afin que notre parcours soit solide, engagé et contribue au nouveau début de la vie mariste là où Dieu nous demande de nous épanouir.

Nohemy Pinto

LA PROMESSE FOURVIÈRE

Jésus, Seigneur de nos vie et de l’histoire.

Marie, l’aube des temps nouveaux,

nous vous remercions parce que toujours

vous avez tout fait parmi nous

et c’est toujours le cas aujourd’hui

Je,

d’une manière consciente et libre,

proclame en communauté, ma promesse Fourvière, avec le désire et le solide

engagement à continuer mon processus

de discernement en tant que laïc avec une vocation mariste.

Nous nous plaçons avec confiance

dans vos mains et nous nous abandonnons à votre tendresse.

Vous, source de notre renouveau,

accompagnez notre fidélité, Amen.

RETOUR

VI Chapitre Provinciale de Norandina...

SUIVANT

Deux premières professions à Mexico City...